お誕生日おめでとう

Ils prennent de l'âge ce mois-ci :

Orihara Kô × 01.12.1998 × 18 ans
Cook Natsuki × 10.12.1986 × 30 ans
Okuno Kaneko × 11.12.1993 × 23 ans
Aida Mariko × 11.12.1997 × 19 ans
Arai Saeko × 25.12.1994 × 22 ans



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 it could have been a better first meeting i guess | ft Takumi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
citizen
citizen


curriculum vitae :

Tetsurou est né à Fukui le 28.06.1989.
Passionné de musique tout comme sa grande sœur Naomi, ils rêvaient de former un duo. Mais la jeune femme se tourna vers ses études, délaissant quelque peu ce rêve fou. Chose qui n'avait pas empêché Tetsurou d'y croire. Il continuait de se perfectionner à l'écriture et à la composition des chansons et dans la maîtrise de nombreux instruments.
Doué en informatique, il avait piraté les ordinateurs de ses voisins ou du banquier, dévoilant leurs petits secrets - anonymement. Il avait aussi piraté le site de la police, afin de vérifier les antécédents du petit-ami de sa sœur. A ce moment-là, il découvrit que sa sœur était violentée par ce dernier. Il tenta de relancer le dossier en dénonçant anonymement toujours les policiers qui avaient accepté de l'argent en échange de leur silence. Tout ça parce que la famille du petit-ami de sa sœur était riche.
Quelques temps plus tard, sa sœur mit fin à ses jours, et Tetsurou, avide de vengeance, tenta de pirater les ordinateurs de son petit-ami et de se famille. Il ne put y parvenir puisqu'il fut arrêté et condamné.
En sortant de prison, il reprit ses études de médecine, et devint infirmier.

Anecdotes :

Il ne sépare jamais de son collier × Il a pris des cours d'auto-défense au collège et a poursuivi au lycée. Ca lui a été utile en prison × Il a été enfermé pour piratage informatique × On pourrait qualifier Tetsurou de « grande gueule » ; il compense sa petite taille comme il peut × Il boit beaucoup de lait. Parce que ça fait grandir. Et qu'il croit toujours pouvoir pousser dans la nuit – l'espoir fait vivre non ? × Il est bon cuisinier, et surtout, est un très bon pâtissier × Passionné de musique, il sait jouer de la guitare, du piano, de l'harmonica et du saxophone × Il écrit et compose ses propres chansons, qu'il joue ensuite dans la rue × Il est nul en dessin × Il est du genre à rire un peu trop et à raconter un peu trop de blagues qui ne font rire que lui × Il est sarcastique, râleur, et un peu trop franc × Il n'en reste pas moins sensible × Il est très protecteur, attentionné et serviable × Il est maniaque × Ses guitares sont ses bébés × Il est très expressif × Il porte souvent des casquettes × Il a peur des tortues × Il cite généralement le chien comme animal favori × Côté musique il écoute de tout × Il possède deux ordinateurs chez lui × Sa sœur était très importante pour lui. Elle l'est toujours, et le restera. Il n'a pas encore totalement fait le deuil



réseaux sociaux : my story × my friends


Suivis RPs : Daichi × Natsuki × Takumi


MessageSujet: it could have been a better first meeting i guess | ft Takumi   Ven 28 Oct - 0:29


takumi ◮ tetsurou
Assis sur son petit tabouret dans une salle de consultation vide, il s'exprimait en silence. Ses doigts s'enroulaient autour de son collier, titillant parfois le pendentif qui y pendait avant de s'égarer sur la chaînette, et ainsi de suite. Son autre main était occupée à tenir un crayon alors qu'il écrivait quelques mots sur un bout de papier blanc. Ses sourcils étaient froncés, et un air concentré et sérieux s'exprimait lisiblement sur son visage. Ce genre d'expressions était rare, chez lui. D'habitude il prenait cet air d'imbécile heureux et ne cessait de sourire pour tout et n'importe quoi. D'habitude, il n'était pas non plus aussi silencieux. Ici, dans cette pièce, seul le son du crayon qui se frottait au papier résonnait tout autour de lui. Il n'entendait même pas le son de sa propre respiration, trop plongé dans ce qu'il faisait.
Il se redressa légèrement, adoptant une autre position et se mettant un peu plus droit. Il étira rapidement ses bras, et sa nuque, puis rebaissa la tête sur le papier devant lui. Ses lèvres pincèrent, un faible grognement vibrait dans sa gorge alors qu'il barrait une phrase entière. Ca n'allait pas. Ca ne collait pas au rythme. Quel était le rythme, déjà ?
Et comme pour répondre à cette question, son pied se mit à taper le sol dans des sons brefs et légers. Ses sourcils se haussèrent, ses lèvres toujours appuyées l'une contre l'autre tandis que son visage adoptait une mine confuse. S'il se débrouillait bien, il pouvait garder la phrase. Il pouvait arranger la cadence autrement, et il pourrait l'utiliser.
Sauf que s'il le faisait, il devait changer un mot.

Assis sur ce tabouret dans une salle vide, Tetsurou composait. Habituellement, durant ses pauses, Tetsurou allait voir Daichi. Il allait s'asseoir sur la chaise que Kei occupait et il lui racontait tout ce qu'il avait fait durant la journée. Il lui racontait souvent des détails inutiles, mais comme il le savait, parler à quelqu'un dans le coma était essentiel.
Sauf aujourd'hui, durant cette courte pause, il n'y était pas. Il avait eu l'idée d'écrire une chanson. Il avait cette idée depuis quelques jours déjà, et elle s'était renforcée avec cette image de Daichi plongé dans un sommeil profond et celle de Kei qui le regardait et qui semblait s'éteindre petit à petit.
Et durant l'une de ses consultations, il avait eu une illumination. Il avait eu l'idée d'un thème et de quelques phrases. Il avait eu l'idée d'un rythme, aussi. Alors dès qu'il le put, il partit s'isoler.
Il voulait écrire et finir cette chanson avant de voir Daichi à la fin de sa journée. Il espérait pouvoir lui chanter. Il n'avait pas la guitare pour l'accompagner mais ce n'était qu'un détail. Il pourrait la rejouer un autre jour en emportant l'instrument avec lui. Il aurait voulu fredonner ses quelques notes quand Kei était encore là, mais c'était trop tard maintenant.
Son père était venu le récupérer avant-hier, et il se trouvait dans un centre maintenant. Quelle idée absurde. A cette pensée, son crayon s'écrasa avec un peu plus de force sur le papier. Il soupira, rouspétant dans des plaintes muettes contre le père du professeur qui ne réfléchissait pas. Ce n'était pas comme si Daichi n'allait jamais se réveiller. Il se réveillerait, Tetsurou en était convaincu.
Un regard rapide sur l'heure, il grimaça, griffonnant quelques mots avec rapidité avant de ranger la feuille et le crayon dans sa poche. Il rangea rapidement la pièce et se dépêcha de sortir pour reprendre son service.

Et le voilà, quelques heures de soins plus tard, se dirigeant vers la chambre de Daichi. Il était passé aux vestiaires, laissant sa tenue de travail de côté. Il avait revêtu une tenue confortable, jean et pull. Il avait laissé sa casquette à la maison aujourd'hui.
Il salua le personnel qu'il croisait sur son chemin, s'arrêtant une fois ou deux pour discuter rapidement de l'état de son ami et de quelques autres petites choses concernant l'hôpital et ses employés. Mais il ne perdit pas du temps. Il n'en avait pas à perdre inutilement.
Arrivé devant la porte de la chambre, il observa cette dernière, soupirant bruyamment, avant de l'ouvrir. Il ne balança pas un « Coucou c'est moiiiii » joyeux comme lorsque Kei était là, parce qu'il n'était plus là, mais lâcha un simple « Devine qui c'est » en entrant dans la pièce.
Un sourire était déjà présent sur ses lèvres et il referma la porte derrière lui, balayant silencieusement la pièce du regard. Dans un acte de pure surprise, il se recula prestement contre celle-ci dans un « Nom de Dieu !! » choqué en apercevant une silhouette inconnue sur la chaise un peu plus loin. Ce n'était pas une façon digne de saluer quelqu'un, certes, mais qu'on le pardonne, il ne s'était pas attendu à découvrir Daichi assis sur... Une minute.

Les sourcils haussés il s'avança rapidement dans la pièce, se plaçant aux pieds du lit alors que son regard remontait sur le corps qui y était allongé. Daichi. Il hocha la tête, puis déposa son regard sur le jeune homme posé sur le siège. Ses sourcils se froncèrent. Pas Daichi. Ses yeux firent l'aller-retour plusieurs fois, ses paupières clignant doucement jusqu'à ce qu'un sourire ne vienne se poser sur ses lèvres. Il courba quelque peu la tête en signe de politesse et de bonjour.
Il ne s'était pas attendu à croiser le jumeau de Daichi un jour. C'était quoi son prénom déjà ? Une légère grimace se frotta à son visage et il posa un doigt sur son menton dans une mine songeuse.
Takumi. Non ? Ou quelque chose comme ça.  

« Je savais que Daichi avait un jumeau mais bon sang, ça surprend », dit-il en riant légèrement, une main sur son cœur pour mimer sa presque fausse crise cardiaque. « Okawa Tetsurou, enchanté », et il courba une nouvelle fois la tête sur cette présentation.

Tournant le visage, son esquisse s'effaça quelque peu tandis qu'il se tournait vers le lit. Sans vexer le jumeau, il aurait vraiment préféré que ce soit son ami assis sur cette siège, et pas sa copie. Il avait hâte que Daichi se réveille, et qu'il prouve à tout le monde qu'il avait raison d'y croire. Il ne voulait pas baisser les bras. Malgré ce que racontait le médecin, malgré le peu d'espoir qu'ils avaient tous, Daichi se réveillerait.
Jetant un rapide coup d’œil vers le garçon à ses côtés, un sourire amusé se mit à tracer ses lèvres. Il ne pourrait pas chanter sa chanson. Il ne la dédiait qu'à Kei et Daichi, et il leur chanterait probablement plus tard. En attendant, il pouvait toujours fredonner autre chose :

« Nous sommes deux frères jumeauuuuuux ~ », et un petit roulement d'épaules pour accompagner en guise de danse, « Ah non ça marche pas. Vous êtes pas gémeaux »

Pour une première rencontre, il faisait fort.
©clever love.


one thousand lonely stars
i've died a thousand times ✻  i'd die to be where you are. i tried to be where you are. every night, i dream you still here. the ghost by my side, so perfect so clear. when i awake, you disappear.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agencyniji records
agency
niji records


curriculum vitae :
三宅匠
15.10.1988 ▬ Kyoto ▬ 27 ans de mensonges

Ingénieur du son à Niji Records

Célibataire, grand dragueur, il veut se prouver qu'il plait aux femmes

Anecdotes : Veut se convaincre qu'il est hétéro, n'assume absolument pas d'être attiré par les mecs ▬ Travaille beaucoup et souvent pour ne pas penser à son avenir sentimental ▬ Bois beaucoup, se drogue parfois en soirée ▬ Gros fêtard, il sort pour se vider la tête et oublier son malheur ▬ Mal dans sa peau ▬ N'a jamais été amoureux et à peur de l'être d'un garçon un jour ▬ Peut avoir de vrai réaction d'homophobe parfois ▬ Passionné de musique, il est ingé-son à Niji Records ▬ La musique le détend, il joue souvent de la guitare pour se calmer ▬ Drague toutes les filles qu'il voit pour se sentir "mec et viril" ▬



Liens : A eu la mauvaise idée de passé une nuit avec TJ il le regrette depuis ▬ Avec Natsuki ils ont pour habitude de refaire le monde autour d'un verre après le travail ▬ A failli finir dans le lit d'Hiroki mais les deux se sont rendu compte qu'ils n'étaient pas compatible, ce sont deux dominants ▬ Considère Cho Hee comme sa petite soeur ▬ Daichi est son frère jumeau, mais il ne l'accepte pas car il vient tout juste d'apprendre son existence ▬ Tomoya est le premier mec qu'il a connu et bien qu'il prétende le contraire il ne l'a pas complètement oublié ▬
réseaux sociaux :
••• more about me •••

le mensonge de ma viemon carnet de contact


Suivis RPs : Cho Hee #1TakuYa #3Daichi #4Tetsurou #1Tae Hyun #1

RPs Terminés:
 



MessageSujet: Re: it could have been a better first meeting i guess | ft Takumi   Ven 4 Nov - 23:35

it could have been a better first meeting i guess

Depuis que j'ai appris l'accident de Daichi, je n'arrive pas à me le sortir de la tête. Après cette histoire dans sa cuisine, je ne pensais pas le revoir, je m'étais promis de ne plus me prendre la tête pour ce frère que je ne connaissais pas de toute manière. Mais impossible de faire comme s'il n'existe pas. J'ai bien essayé de ne pas y penser. Reprendre le cours de ma vie tranquillement le problème c'est que quoi que je fasse maintenant je sais qu'il existe et je sais aussi que je peux le croiser à l'agence puiqu'il lui arrive d'y travailler … Sans parler que même Cho m'en a parlé, à croire qu'il est partout ce mec putin … Et puis j'ai vu son nom dans le journal et j'ai pas pu m'empêcher de lire l'article et après ça impossible de ne pas y penser. Je ne suis pas sans cœur non plus, forcément je me suis inquiété, je suis allé à l'hôpital une première fois. Je pensais pas y retourner, dans ma tête je voulais juste savoir s'il était en vie et je comptais partir et basta. Mais je sais pas trop pourquoi j'y suis retourné plusieurs fois, le pire c'est que j'entrais même pas dans sa chambre au début. J'ai vu l'autre type là le mec de la cuisine entrer et sortir de la chambre, et pas question d'aller le voir. Mais je venais je m'assurais qu'il y avait du passage signe qu'il était toujours là et je repartais. Et puis j'avais aussi peur de voir ces parents, autant me retrouver face à monsieur cuisine, ça me ferait chier mais je m'en remettrais mais me retrouver face à ces gens qui m'ont jeté comme une merde ça non je peux pas ! J'ai aperçu une femme de dos partir une fois, je suis pas sûr mais je crois que c'était sa mère, et rien que ça déjà, cette image m'a hanté pendant des jours …
Finalement les choses ont un peu changé il y a quelques jours. Allez savoir pourquoi je vois plus le type de la cuisine, au début j'ai pensé au pire, s'il n'était plus là c'état parce qu'il n'avait plus de raison de venir dans cette chambre et donc que Daichi était mort. Sur le moment j'ai paniqué, mais genre vraiment, et je me suis précipité dans la chambre, c'est con hein, mais je crois que j'avais besoin de le voir de mes propres yeux. Et puis finalement en entrant j'ai vu mon double allongé dans son lit, branché de partout et je suis resté un peu. J'arrive toujours pas à m'expliquer pourquoi, j'imagine qu'il n'y a pas vraiment de raisonnement logique là-dedans mais c'est venu tout seul. Et depuis je reviens encore chaque jour mais maintenant je m'assieds dans le fauteuil dans sa chambre. Je lui parle même pas, je sais pas quoi dire et comme en plus je sais qu'il répondra pas je m'évite la solitude d'une discussion à sens unique. Je reste juste assis là, parfois avec un magazine, sinon je suis sur mon téléphone, et puis après un moment je repars et voilà. Je sais pas pourquoi je fais ça, je sais bien que c'est inutile mais c'est plus fort que moi.
Aujourd'hui encore je suis venu, assis dans mon fauteuil, il arrive qu'une infirmière entre quelques secondes, mais je reste silencieux, je suis même pas sûr qu'on me remarque à chaque fois, je suis un peu comme une ombre, je suis là mais sans être là complètement. Finalement un type entre dans la chambre. Je ne sais pas qui c'est mais déjà c'est pas son "mec" donc ça va.
Le type bug en me voyant. Je relève un sourcil intrigué, est-ce que je le connais ? J'en ai pas l'impression ou alors je ne m'en souviens plus. Finalement il continue et apparement il connait mon existence. Bah tant mieux pour lui parce que moi je sais pas qui il est mais j'en déduis qu'il est ami avec Daichi. Je m'incline légèrement lorsqu'il se présente avant de répondre simplement. « Miyake Takumi. » Je me demande s'il sait d'autre chose sur moi, déjà qu'il connaisse mon existence me surprend. Donc Daichi en à parler ? Bon en même temps c'est pas un secret d'état et j'avoue en avoir touché un mot à Cho Hee enfin c'est elle qui à lancé le sujet puisqu'elle l'a rencontré sinon je ne sais même pas si j'aurais abordé le sujet, c'est trop bizarre comme situation pour en parler aux gens. Enfin lui apparement ça l'a pas dérangé d'en parler.
Il commence ensuite à chanter, je sais pas s'il choisi cette chanson par hasard ou s'il tente de faire de l'humour mais je trouve ça un peu douteux.

« En même temps on est pas vraiment jumeau non plus. »

Ca sort tout seul, je ne contrôle pas vraiment. Evidemment qu'on est jumeau mais en apparence seulement on n'a pas la relation fraternelle des autres quoi et c'est à ça que je pense. Mais je me reprend vite, après tout ce mec je le connais pas et je sais pas ce que lui a raconter Daichi, je ne veux pas prendre le risque de dire quoi que se soit de compromettant.

« Ano, vous êtes un ami de Daichi ? »

Ouai bon c'est pas très subtile mais je vois pas trop comment lui demander ça autrement, je lui demanderais bien ce qu'il sait sur moi au juste mais je me retiens quand même.


 
if i keep lying to myself it might become the truth ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

it could have been a better first meeting i guess | ft Takumi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Meeting with the infinity [TERMINE]
» Meeting with the infinity
» October Surprise? McCain secret meeting with Pinochet
» Haiti Tops Agenda at North American Foreign Ministers' Meeting
» Declaration on Haiti. Third Cuba-CARICOM Ministerial Meeting, Havana, Cuba

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rainbow Entertainment :: Tokyo :: Bunkyô :: Hôpital-