お誕生日おめでとう

Ils prennent de l'âge ce mois-ci :

Orihara Kô × 01.12.1998 × 18 ans
Cook Natsuki × 10.12.1986 × 30 ans
Okuno Kaneko × 11.12.1993 × 23 ans
Aida Mariko × 11.12.1997 × 19 ans
Arai Saeko × 25.12.1994 × 22 ans



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On trinque à la paix ? [feat. TakuYa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
agencyniji records
avatar
agency
niji records


curriculum vitae :
三宅匠
15.10.1988 ▬ Kyoto ▬ 27 ans de mensonges

Ingénieur du son à Niji Records

Célibataire, grand dragueur, il veut se prouver qu'il plait aux femmes

Anecdotes : Veut se convaincre qu'il est hétéro, n'assume absolument pas d'être attiré par les mecs ▬ Travaille beaucoup et souvent pour ne pas penser à son avenir sentimental ▬ Bois beaucoup, se drogue parfois en soirée ▬ Gros fêtard, il sort pour se vider la tête et oublier son malheur ▬ Mal dans sa peau ▬ N'a jamais été amoureux et à peur de l'être d'un garçon un jour ▬ Peut avoir de vrai réaction d'homophobe parfois ▬ Passionné de musique, il est ingé-son à Niji Records ▬ La musique le détend, il joue souvent de la guitare pour se calmer ▬ Drague toutes les filles qu'il voit pour se sentir "mec et viril" ▬



Liens : A eu la mauvaise idée de passé une nuit avec TJ il le regrette depuis ▬ Avec Natsuki ils ont pour habitude de refaire le monde autour d'un verre après le travail ▬ A failli finir dans le lit d'Hiroki mais les deux se sont rendu compte qu'ils n'étaient pas compatible, ce sont deux dominants ▬ Considère Cho Hee comme sa petite soeur ▬ Daichi est son frère jumeau, mais il ne l'accepte pas car il vient tout juste d'apprendre son existence ▬ Tomoya est le premier mec qu'il a connu et bien qu'il prétende le contraire il ne l'a pas complètement oublié ▬
réseaux sociaux :
••• more about me •••

le mensonge de ma viemon carnet de contact


Suivis RPs : Cho Hee #1TakuYa #3Daichi #4Tetsurou #1Tae Hyun #1

RPs Terminés:
 



MessageSujet: On trinque à la paix ? [feat. TakuYa]   Jeu 13 Oct - 13:48

on trinque à la paix ?

Ca y est mon travail sur l'album des SC est fini ! Je dois avouer que je suis assez content de moi, j'ai énormément travaillé sur cet album, j'y ai passé du temps et le rendu final est vraiment bon, j'espère que les fans du groupe aimeront aussi, les membres étaient tous à 300% ! Maintenant il reste la finalisation de la pochette et des booklets et faire graver les CDs et tout sera bon, la sortie est prévu le mois prochain donc c'est on est dans les temps. Parce qu'on est tous content du travail accomplis les collègues de Niji Records ont organisé un nomikai, si j'ai bien compris il y aura aussi des gens de NEW COLORS, et peut-être d'autres services aussi, en général j'essaye d'éviter ce genre de soirée mais bon un nomikai ça se refuse difficilement et puis je dois reconnaître que là je suis de bonne humeur, la satisfaction du travail bien fait m'encourage à y aller et ça peut être sympa qui sait !

On arrive au bar rapidement, les collègues en ont choisis un prêt de l'agence. Au départ on est pas encore très nombreux, mais les autres ne vont pas tarder, on commande rapidement une première tournée et les discussions commencent. Bien entendu on parle de l'agence, de ce qui s'y passe en ce moment, des bruits de couloir, j'apprend même des trucs, faut dire que les rumeurs c'est pas mon truc de base mais apparement l'agence a récupéré un groupe, je sais pas trop si c'est vrai mais ça semble assez crédible quand j'écoute les collègues, ça serait une bonne nouvelle, apparement les gars sont un peu en galère mais talentueux, enfin bon j'attend les infos officielles quand même.
On enchaine les bières et de nouvelles personnes arrivent au fur et à mesure, et le service recrutement est de sortie aussi. J'aperçois Tomoya au bout du comptoir, d'abord mal à l'aise à l'idée de le savoir là, je finis par ne plus m'en soucier, alcool aidant je passe une bonne soirée. Puis le temps passent et le nombre de collègue diminue, finalement au départ de mon dernier collègue du label, je décide de prendre une dernière bière avant de rentrer quand je remarque Tomoya qui est encore là. La plupart des autres étant partie, je décide d'aller le saluer, après tout on a dit qu'on devait repartir sur de bonnes bases non ? C'est peut-être le moment de voir si c'est possible, en plus l'alcool me rend plus sociable sans quoi je n'y serais jamais allé.

« Toi aussi ils t'ont trainés ici ? »

Je l'aborde avec un léger sourire et sans aucune agressivité, c'est d'ailleurs presque sur le ton de la plaisanterie que je dis ça. Après tout je ne sais pas peut-être que c'est un adepte des bars. Je dois bien reconnaître que je ne sais pas grand chose de lui, je l'ai connu il y a longtemps c'est vrai mais déjà à l'époque on se croisait sans pour autant se raconter nos vies. Je me demande même si on a déjà vraiment pris le temps de se parler. Je me souviens plus, je crois qu'il s'entendait bien avec Yuki mais je restais souvent à l'écart. Je me demande si à l'époque j'avais pas déjà compris que c'était dangereux de rester près de lui. Pas dangereux dans le sens on va se foutre sur la gueule mais je sais pas comme si une partie de moi se doutait de se qui risquait de se passer … Enfin bon c'était il y a longtemps et je ne pourrais pas changer le passé, ce soir j'ai décidé de relativiser, j'ai passé une bonne journée et j'ai envie que ça continue donc je compte vraiment enterrer la hache de guerre et si lui ne veut pas alors je l'ignorerais et puis c'est tout, il est temps que j'arrête de me prendre la tête, quand je vois ce qui s'est passé avec Daichi je ne veux plus jamais me retrouver dans cette situation, donc peut-être qu'en me prenant un peu moins la tête je m'en sortirais mieux !


 
if i keep lying to myself it might become the truth ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agencyservice recrutement
avatar
agency
service recrutement


curriculum vitae :

▬ Né à Kyoto au Japon le 13 Juillet 1988
▬ Homosexuel à ses heures perdues ...
▬ Traîne souvent dans les bars gays et aime beaucoup le rock et le métal.
▬ Sa première expérience amoureuse reste la plus belle mais aussi la plus douloureuse et malgré le fait qu'il se fasse croire l'avoir oublié, c'est loin d'être le cas ...
▬ A fait des études supérieurs en économie et gestion à la demande de ses parents qui ne lui auront au final servie à rien.
▬ A été chanteur d'un groupe de rock dans sa jeunesse avant que le groupe ne se sépare.
▬ Travail à l'agence Rainbow en tant que recruteur

Anecdotes :

▲ Possède des piercings aux oreilles et souhaite se faire un grand tatouage quelque part sur le corps un peu plus tard.
▲ Adore le rock et le métal
▲ Possède son permis mais ne prend jamais la peine de prendre la voiture et préfère prendre le train.
▲ Aime percer à jour les gens et les aider si ces derniers sont dans le besoin, que ce soit des connaissances ou des amis proches.
▲ Souhaite avoir une tortue, mais sa résidence.
▲ Il continue la guitare et le chant durant son temps libre en souhaitant créer à nouveau un groupe de rock.





Liens : PrésentationLiens
réseaux sociaux :

Suivis RPs : Takumi-chouKaneko-chanPrincesse ❤


MessageSujet: Re: On trinque à la paix ? [feat. TakuYa]   Dim 23 Oct - 12:47


On trinque à la paix ?Miyake Takumi & Yasuda Tomoya

Tomoya avait appris récemment qu’une soirée nomikai était organisée par la Rainbow, le genre d’endroit où le brun n’aurait jamais eu idée de s’y rendre quoi. Disons qu’il n’était pas contre ce genre de soirée, mais il n’aimait pas s’y trouvait. Il sortait seul la plupart du temps au cas où il commettrait une faute. Et s’il sort avec une personne c’est entièrement professionnel sinon c’est avec Meena, sa princesse. Inutile donc de dire qu’il ne songeait pas à la base y foutre les pieds ne serait-ce qu’une seconde. Oui j’ai bien dis à la base car le voilà maintenant au beau milieu de ce bar remplis de monde appartenant à la SC. Comment il c’était retrouver là déjà ? Ah oui, sa meilleure amie lui avait donné une adresse et lui avait dit qu’elle le rejoindrait, comme il s’en doutait c’était encore un piège de la part de la demoiselle, par pure vengeance comme d’habitude. Mais alors qu’il avait décidé de partir, l’un de ces collègues lui attrapa les épaules en le faisant entrer dans le bar. Comment refuser ? Surtout qu’ils étaient plusieurs à lui dire de rester malgré le fait que le jeune homme invente des excuses pour rentrer chez lui. Voilà comment il a fait pour être ici … Le jeune homme discuta quelques minutes avec ses collègues de boulot avant de se diriger vers le bar pour commander un verre. Il s’installa sur un des tabourets attendant que son verre ne soit près.

Bien entendu qu’il avait pris de l’alcool mais généralement lorsqu’il buvait il s’arrêter toujours à la limite. Il faisait en sorte de rester conscient, même légèrement pompette, il gardait ses réflexes et ne se rendait pas malade pour ça. Le jeune homme se disait qu’il restait pour un verre histoire que les autres voient bien qu’il était là mais allait faire en sorte de rentrer en douce chez lui. C’était sympas ce genre de fête mais ce n’était pas vraiment le genre de Tomoya. Boire pour boire était quelque chose de peu distrayant pour le brun qui avait d’autres centres d’intérêts comme la musique par exemple. Il préférait aller à un concert de rock plutôt qu’au bar, il était comme ça. Son verre arriva enfin et il remercia le barman d’un sourire tout en prenant son verre entre les mains. Son regard se perdit sur la foule autour de lui avant qu’il n’amène son verre à ses lèvres pour boire quelques gorgées. Il le reposa ensuite sur le comptoir fixant les bouteilles exposées derrière le bar en face de lui. Une fois finis, il demanda une nouvelle boisson qui arriva plus rapidement que la précédente. C’est alors qu’une voix fortement familière lui demande si on l’avait trainé ici de force lui aussi. Le regard de Tomoya se posa sur son interlocuteur qui n’était autre que Takumi. Maintenant qu’ils avaient décidés de faire la paix, il n’y avait pas de mal à se reparler non ? Enfin du moins c’est ce que le brun pensait. Ce dernier fit un léger sourire en regardant son verre.

« Je me trompe peut être mais ça sent le vécu, non ? » Lui demanda-t-il en poursuivant sur le ton de la plaisanterie. D’ailleurs ça l’étonnais vraiment qu’il revienne lui parler de lui-même de cette façon. Surtout un verre d’alcool à la main. Putain il était en train de boire … Non cette situation ne le rassurait pas du tout, surtout en sachant ce qui pourrait lui retomber dessus après … Il était mal à l’aise et se demandait si pour une fois les choses pouvaient se passer normalement sans retomber derrière. Il laissa alors l’autre homme s’asseoir à côté de lui sur le tabouret qui venait de se libérer. « Disons que c’est le fait du hasard, je n’ai pas vraiment eut le choix non plus. » Dit-il en posant ses yeux sur l’ingénieur. Il but une autre gorgée de son verre avant de le reposer. Après tout il n’y avait pas de mal à boire si ça pouvait lui faire un peu oublier la situation gênante dans laquelle il est en ce moment. « Sinon ça se passe bien au boulot en ce moment ? »

Ne sachant pas trop quel sujet aborder, il en est venu à la conclusion que la première question qui lui passait par la tête il allait la poser. Même si c’était un peu bateau au moins il ne restait pas sans parler. Puis de toute manière de quel autre sujet pouvait-il parler ? Ce serait assez risquer de parler du passé, et de toute manière Tomoya n’en avait pas envie. Finalement il finit son verre bien plus rapidement et en commanda un petit dernier pour la route. Lui qui comptait rentrer en fin de compte cette rencontre lui avait fait oublier sa première volonté. Pour quelle raison il ne le savait pas, mais avec l’alcool il n’y songeait même plus désormais. Les autres avaient l’air de bien s’amuser et il ne se doutait pas qu’il allait passer la soirée avec Takumi. On lui aurait dit ça il y a une semaine il n’aurait jamais cru cela possible.

© Lady


I’m not your toy, I’m not your clown
Popcorn Monster, let’s dance tonight.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agencyniji records
avatar
agency
niji records


curriculum vitae :
三宅匠
15.10.1988 ▬ Kyoto ▬ 27 ans de mensonges

Ingénieur du son à Niji Records

Célibataire, grand dragueur, il veut se prouver qu'il plait aux femmes

Anecdotes : Veut se convaincre qu'il est hétéro, n'assume absolument pas d'être attiré par les mecs ▬ Travaille beaucoup et souvent pour ne pas penser à son avenir sentimental ▬ Bois beaucoup, se drogue parfois en soirée ▬ Gros fêtard, il sort pour se vider la tête et oublier son malheur ▬ Mal dans sa peau ▬ N'a jamais été amoureux et à peur de l'être d'un garçon un jour ▬ Peut avoir de vrai réaction d'homophobe parfois ▬ Passionné de musique, il est ingé-son à Niji Records ▬ La musique le détend, il joue souvent de la guitare pour se calmer ▬ Drague toutes les filles qu'il voit pour se sentir "mec et viril" ▬



Liens : A eu la mauvaise idée de passé une nuit avec TJ il le regrette depuis ▬ Avec Natsuki ils ont pour habitude de refaire le monde autour d'un verre après le travail ▬ A failli finir dans le lit d'Hiroki mais les deux se sont rendu compte qu'ils n'étaient pas compatible, ce sont deux dominants ▬ Considère Cho Hee comme sa petite soeur ▬ Daichi est son frère jumeau, mais il ne l'accepte pas car il vient tout juste d'apprendre son existence ▬ Tomoya est le premier mec qu'il a connu et bien qu'il prétende le contraire il ne l'a pas complètement oublié ▬
réseaux sociaux :
••• more about me •••

le mensonge de ma viemon carnet de contact


Suivis RPs : Cho Hee #1TakuYa #3Daichi #4Tetsurou #1Tae Hyun #1

RPs Terminés:
 



MessageSujet: Re: On trinque à la paix ? [feat. TakuYa]   Mer 26 Oct - 9:45

on trinque à la paix ?

Les nomikai de base je n'aime pas. Ca peut sembler bizarre étant donner que je bois souvent et pas mal, mais je bois pas avec mes collègues. Traitez-moi d'alcoolique mais oui je bois généralement tout seul. Mais bon à force de refuser de venir ce qui est déjà très mal vu, on fini par se sentir obligé ou alors on est trainé de force, enfin bon une fois de temps en temps j'imagine que ça va.
Au final une fois dans le bar je suis les tournées des collègues, je me mêle un peu aux discussions histoire qu'ils se rappellent que j'étais là et qu'ils ne m'en parlent pas des jours en me reprochant mon absence. Finalement ça en dure pas si longtemps que ça, et je me retrouve tout seul, du moins ils restent des gens d'autres services mais assez peu, je n'ai pas vraiment fait attention aux temps passés.
Lorsque j'aperçois Tomoya au bar je suis assez surpris, mais une fois que tout le monde est partie je me décide à aller le saluer. Je ne sais pas s'il a vu que j'étais là mais si c'est le cas et que je ne vais pas le saluer il pourrait encore me le reprocher et puis bon, on a décider d'arrêter cette guerre débile donc autant montrer que j'ai assez de recul pour ça non ? Bon et j'avoue que l'alcool aide un peu, je suis pas convaincu qu'à jeûn je serais aller le voir mais bon.

Je ne relève pas sa blague d'entrer de jeu, c'est à la frontière entre plaisanterie et reproche, mais je préfère ne pas m'y attarder. En plus les choses sont très différentes, à l'époque c'était mon anniversaire avec mes amis, et je n'avais jamais fais quoi que se soit avec un mec. La c'est une sortie dans le cadre du boulot, j'ai une résistance à l'alcool nettement plus haute et je me suis fixé des règles. Notamment ne jamais remettre le couvert deux fois avec le même type, comme ça pas d'attachement, et puisqu'il n'y a pas de sentiments, ça ne fait pas de moi un gay ! Et puis il est hors de question qu'il se passe quoi que se soit avec lui, ni se soir ni jamais. Le fait qu'il se soit déjà passé quelque chose n'entre même pas en jeu, mais juste parce qu'il travaille à l'agence c'est mort, hors de question, jamais avec un collègue je ne suis pas suicidaire. Pour le passé je peux pas revenir dessus de toute manière mais l'avenir m'appartient et je n'ai aucune raison de tenter quoi que se soit avec lui. Enfin bon, passer la pique il me confirme qu'il n'a pas vraiment eu le choix. J'imagine qu'on est nombreux à pas aimer ces fêtes de boulots sur fond de bittures mais bon c'est une tradition et on y échape pas alors bon.

« Trinquons à ça tiens. »

Je souris en levant ma bière. Toutes les excuses sont bonnes pour trinquer pas vrai ? Et puis de toute façon maintenant que j'ai commencé à boire je suis partie pour rester un peu, j'aurais pu boire tout seul mais puisqu'il est là.

Je relève la tête ensuite, surpris par sa question.

« Euh ouai ça va. On a enfin bouclé l'album des SC. »

Et ça mine de rien, c'est une grosse nouvelle ! Un album c'est important, c'est le 6ème des Seven Colors et celui-là je l'ai produit moi-même ! Bon j'étais pas tout seul évidemment mais j'étais le responsable du projet, je dois avouer que j'ai passé des nuits entières à me prendre la tête sur certaines pistes sons, mais au final je suis vraiment satisfait du résultat, j'espère que leurs fans le seront aussi, j'ai pas envie de me retrouver responsable du bide du groupe phare de la Rainbow, mais je suis confiant.

« Et toi ? Ca recrute bien en ce moment ? » Quelques secondes après avoir fini ma phrase j'explose de rire, non mais sérieusement c'est quoi ça ? « On n'a pas l'air con hein ? »

Je préfère en rire honnêtement, mais clairement ça sonne tellement pas naturel. Bon faut dire aussi que c'est pas évident là. Mais au moins point positif on fait des efforts les deux, on est pas doués c'est un fait mais on essait, on mérite au moins un verre pour ça. Alors je finis ma bière avant d'en commander une autre et de faire signe au serveur de le reservir aussi. Je peux oublier parfois mes vieilles rancoeurs.


 
if i keep lying to myself it might become the truth ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agencyservice recrutement
avatar
agency
service recrutement


curriculum vitae :

▬ Né à Kyoto au Japon le 13 Juillet 1988
▬ Homosexuel à ses heures perdues ...
▬ Traîne souvent dans les bars gays et aime beaucoup le rock et le métal.
▬ Sa première expérience amoureuse reste la plus belle mais aussi la plus douloureuse et malgré le fait qu'il se fasse croire l'avoir oublié, c'est loin d'être le cas ...
▬ A fait des études supérieurs en économie et gestion à la demande de ses parents qui ne lui auront au final servie à rien.
▬ A été chanteur d'un groupe de rock dans sa jeunesse avant que le groupe ne se sépare.
▬ Travail à l'agence Rainbow en tant que recruteur

Anecdotes :

▲ Possède des piercings aux oreilles et souhaite se faire un grand tatouage quelque part sur le corps un peu plus tard.
▲ Adore le rock et le métal
▲ Possède son permis mais ne prend jamais la peine de prendre la voiture et préfère prendre le train.
▲ Aime percer à jour les gens et les aider si ces derniers sont dans le besoin, que ce soit des connaissances ou des amis proches.
▲ Souhaite avoir une tortue, mais sa résidence.
▲ Il continue la guitare et le chant durant son temps libre en souhaitant créer à nouveau un groupe de rock.





Liens : PrésentationLiens
réseaux sociaux :

Suivis RPs : Takumi-chouKaneko-chanPrincesse ❤


MessageSujet: Re: On trinque à la paix ? [feat. TakuYa]   Lun 7 Nov - 11:23


On trinque à la paix ?Miyake Takumi & Yasuda Tomoya

Tomoya n'était pas vraiment du genre fête, mais ça allait être au moins la énième fête dans le cadre du travail qu'il refusait, et on ne pouvait pas consentement dire non à ce genre de chose. On pouvait dire que Meena avait bien jouer son coup … D'ailleurs aucune trace de sa meilleure amie, la demoiselle c'était bien garder de venir, ah ben oui, ce serait tellement plus drôle de se retrouver seul au milieu des collègues de travail que d'avoir une amie proche avec qui se réfugier. Au moins il pourra la féliciter pour ce petit tour bien joué mais il comptait bien se venger de cette mauvaise blague. Quelle ne fut pas sa surprise lorsque l'ingénieur du son le rejoignit, il ne l'avait même pas vu de la soirée alors qu'il était là depuis un moment. Comment il avait put le manquer ? Bon en même temps il n'allait pas non plus toujours faire attention à lui, il s'était promis de ne plus y penser en plus … Tomoya fit tout de même l'effort de sourire malgré sa gêne ou plutôt le fait qu'il soit tendu. Allez savoir pourquoi mais il n'était plus à l'aise avec ce gars. Ce qui s'est passé était sans doute la cause de tout ça mais tout de même … Ils échangèrent quelques mots et Tomoya apprit qu'on l'avais lui aussi traîner ici mais lui c'était depuis son studio d'enregistrement, ce qui était bien pire que pour le brun qui avait été assez stupide pour venir jusque devant la porte. L'autre homme lui proposa de trinquer à ça ce qui fit sourire le recruteur qui regarda Takumi d'un air interrogateur.


« A notre venue contre notre volonté tu veut dire ? » Dit-il en riant un peu. Étrange motif en effet mais pourquoi pas après tout.

Tomoya c'était promis de ne boire que deux verre mais les circonstances faisaient qu'il allait devoir boire un peu plus. Malgré tout il connaissait ses limites et n'irait pas au-delà de la perte de raison. Il se contenterait comme à chaque fois d'être légèrement saoul tout en gardant sa raison, surtout maintenant que Takumi l'avait rejoint. Une autre connerie ne serait pas le bienvenue entre eux … L'ingénieur leva alors sa boisson et Tomoya en fit de même trinquant avec lui. Il ne savait pas comment il pourrait le qualifier, était-ils amis ? Non, ils étaient seulement collègues de travail, il fallait arrêter de gravir des paliers de socialisation maintenant … Simple collègue voir même connaissance un point c'est tout … Comme pour ne pas laisser de blanc dans la conversation, le brun demanda comment ça se passait au travail, et l'autre lui répondit qu'ils avaient enfin réussis à boucler l'album ce qui était en soit une bonne nouvelle. Tomoya hocha la tête en signe d'écoute avant de boire encore de sa bière. C'est alors que Takumi retourna la question en lui demandant si le recrutement marcher.

« Tu m'étonne que ça marche ! Avec le drama en cours et les nouveaux talents toujours aussi nombreux ça en finit pas ! » Expliqua le brun. Il est vrai que voir cette lueur de motivation dans les yeux des jeunes faisait plaisir à voir. Un peu de fraîcheur c'est tout ce que demande l'agence. La plupart ont du potentiel et il était difficile de leur refuser cette chance de réaliser leur rêve. Tomoya repassa ce qu'il venait de dire dans sa tête en essayant de se concentrer un temps soit peu malgré la situation et trouva cela d'un ridicule. Pourquoi avait-il dis ça ? Il ne put s'empêcher de sourire à sa bêtise et l'autre homme en face se mit à rire en disant qu'ils avaient l'air con. Cela fit un peu plus rire le brun qui se tourna vers Takumi. « Des vieux cons tu veux dire, écoute nous parler sans déconner. » Dit-il en riant un peu plus. « Je crois que j'ai pas assez bu encore. » Dit-il sur le ton de la plaisanterie.

Mais ce n'en était pas entièrement une, il n'avait en effet pas assez bu pour se détendre parfaitement, il ne savait pas s'il le serait en compagnie de Takumi même un peu pompette. C'est vrai que dans un sens ils avaient l'air cons à essayer de paraître naturel. En réalité ça faisait bien pire qu'ils ne l'imaginaient. Mais là où on pourrait leur donner une médaille, c'est sur le fait que tout deux essaye d'enterrer la hache de guerre malgré ce qu'il s'est passé, et ça c'est plus qu'un exploit. Les sens de Tomoya était un peu brouiller par l'alcool et comme d'habitude il avait du mal à réfléchir en la présence de Takumi, peut être cette beuverie allait le guérir sait-on jamais. Tomoya commanda alors deux nouvelles bières pour chacun d'eux en ne réfléchissant pas vraiment à si c'était une bonne idée ou non. Mais pour l'instant son esprit le suppliait de boire encore.

« Bon assez parler de travail, on est pas en réunion là. » Annonça le brun en buvant un autre pichet de bière. « Comment tu compte rentrer après ? En taxi ? » Demanda le brun qui ne savait même pas pourquoi il posait cette question, l'alcool faisait déjà bien son effet après les verres et même s'il se rendait compte après de la stupidité de sa phrase, il ne faisait pas vraiment attention au suivante. « Après il y a toujours le vélo mais je te le déconseille après pas mal de boisson, crois en l’expérience d'un pote. » Dit-il en riant légèrement tout en se remémorant cette scène épique lorsqu'il était aller boire avec un ami.

Au final une conversation dénué de sens mais qui avait l'air de bien les faire rire. Peut être que voir la vie en couleur c'était de boire de l'alcool à flot pour oublier un peu les problème qui nous entour. En tout cas pour ces deux-là ça avait l'air de bien fonctionner.

© Lady


I’m not your toy, I’m not your clown
Popcorn Monster, let’s dance tonight.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: On trinque à la paix ? [feat. TakuYa]   

Revenir en haut Aller en bas
 

On trinque à la paix ? [feat. TakuYa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil
» Les differents gangs de Martissant auraient fait la paix
» Paix a son ame: Une autre Victime du Chaos
» QUE LA PEUR SOIT ET LA PAIX FUT !
» Repose en paix Mireille.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rainbow Entertainment :: Pendant le hiatus :: RPs-