お誕生日おめでとう

Ils prennent de l'âge ce mois-ci :

Orihara Kô × 01.12.1998 × 18 ans
Cook Natsuki × 10.12.1986 × 30 ans
Okuno Kaneko × 11.12.1993 × 23 ans
Aida Mariko × 11.12.1997 × 19 ans
Arai Saeko × 25.12.1994 × 22 ans



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une rencontre du hasard ? A voir... || ft Yukari

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
agencymanager
avatar
agency
manager


curriculum vitae :

Né à Osaka le 14 septembre 1988 • A eu un père manager qui l'a formé à devenir manager • Sa mère est morte en lui donnant naissance • Est une personne très intéressée • Manager à la Rainbow



Anecdotes :

Renji a été élevé par son père qui lui a appris le métier de manager • Son père étant le manager de la fillette, il a rencontré Yukari lorsqu’elle a débuté dans la danse avant de plus faire de l'idolisme comme, grâce à son jeune âge, elle était assez polyvalente. Il avait 9 ans quand ils se sont rencontrés • Il était amoureux d’elle mais le jour où elle a fugué fut une sorte de tue l’amour pour Renji qui lui en a énormément voulu. En effet, elle a fait perdre énormément d’argent à son père…. En plus de défaire sa réputation • Beau parleur, dragueur et charismatique, sont des traits de caractère qu’il s’est forgé grâce à son père qui était aussi son mentor. Il sait comment obtenir ce qu’il veut, du moins il met tout en œuvre pour et n’hésitera pas à jouer de manipulation ou d’hypocrisie • C’est une personne très souriante mais derrière ce sourire se cache un être loin d’être aussi gentil qu’on puisse le penser • Renji peut se montrer rancunier et légèrement psychopathe alors un conseil, éviter de vous le mettre un dos • Il tient plutôt bien l’alcool, il sait pas pourquoi mais il va pas s’en plaindre • Il n’aime pas qu’on désobéisse aux règles • Ne fait pas toujours preuve de tact • Pour lui, à part Yukari, aucunes anciennes idoles n’a de valeur a ses yeux, ils ont raté leur carrière et il peut arriver qu’il s’en amuse • A déjà eu des copines mais n’a pas eu cette petite étincelle quoique si mais cela fait longtemps maintenant • Il fait toujours gaffe à son apparence, ça plait, il le sait et il s’en sert énormément.

Liens :

Yukari est celle qu'il veut retrouver pour la faire revenir dans le mannequinat et s'il peut la faire souffrir pour venger la fortune de sa famille, il n'est pas contre.
réseaux sociaux : PrésentationLiensSMS
Suivis RPs : Ha ReumYukari 2Jun

rps finis:
 



MessageSujet: Une rencontre du hasard ? A voir... || ft Yukari   Mar 11 Oct - 0:22




Une rencontre du hasard ? A voir...
Renji ft Yukari




En sortant de la Rainbow ce jour-là, Renji remonta le col de sa veste à cause du froid extérieur puis regarda sa montre et un sourire satisfait se dessina sur ses lèvres quand il remarqua qu’il était à l’heure. Aujourd’hui, il avait décidé de rendre une petite visite à Yukari à la sortie de son travail, il savait exactement à quelle heure elle terminait et il avait largement le temps d’y être, c’était parfait. Vraiment parfait, il avait réellement eu de la chance qu’aucun contrat ne lui soit tombé dessus avant de partir sinon il n’aurait pas pu mettre son plan à exécution.
Secouant la tête pour chasser cette pensée de son esprit, il commença à marcher en direction du palais de justice où la demoiselle travaillait. En vérité, il trouvait ça très idiot qu’elle ait laissé tombé son passé pour cela mais il était trop tard pour avoir des regrets ou pour commencer à changer le monde avec des si qui ne se produiront jamais. Ah ça, il savait que c’était impossible alors il préférait se concentrer sur le futur où il avait tout le loisir pour se venger.

Ses pensées orientées vers son plan pour se venger, le jeune homme ne fit pas attention aux autres piétons et veilla simplement à s’arrêter à quelques mètres du palais de justice. Ses mains dans les poches, il attendit de voir son ancienne amie sortir pour marcher avec elle, faisant semblant de ne pas la voir lorsqu’ils se croisèrent. Cependant, il se retourna avec un sourire amical.

« Yukari-san ! L’avait-il interpelé avec un certain entrain. »

Sur cela, il fit demi-tour pour rejoindre Yukari puis lui fit un signe de la main lorsqu’elle s’arrêta pour se tour vers lui. Il avait toujours ce sourire amical sur les lèvres, toujours cette innocence dans le regard et on pouvait croire qu’il était rempli de bonnes attentions alors que c’était tout le contraire. Son but était juste de la détruire.

« Oh ça pour une surprise, s’en est une. J’espère que je ne vous dérange pas à vous appelez dans la rue comme cela, dit-il avec un air, cette fois-ci plus contrarié. Je ne m’attendais vraiment pas à vous revoir alors sous la surprise je n’ai pas résisté, donna-t-il pour simple explication. »

Il fit ensuite un sourire désolé en s’inclinant puis passa distraitement une main dans ses cheveux puis regarda quelques secondes à droite avant de reposer son regarda sur la jeune femme.

« Vous allez bien depuis la dernière fois ? »

Si Renji la vouvoyait et se montrait aussi poli avec elle, c’était toujours dans le but de montrer qu’il ne savait pas qui elle était, que toutes leurs rencontres étaient dues au hasard. Il jouait toujours la comédie pour avoir sa confiance et faire en sorte que la chute soit plus douloureuse. Elle ne méritait que cela après tout ce qu’elle avait fait, il ne pouvait en être autrement. Il ne voyait pas comment cela pouvait être différent à moins de commencer à faire preuve de sentiments… Chose qui n’était pas prête d’arriver pour le moment.


Catch me if you can
Mais bon courage
-byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
citizen
avatar
citizen


curriculum vitae :
萩尾はるみ
27 ans - 11 Juillet 1989 - Osaka

Yukari est une ancien enfant star qui a été battue et violé par son manager sans que sa famille ne se rende compte de rien ou presque. A 16 ans, elle a quitté la ville pour se rendre à Tokyo dans l'espoir de vivre une vie meilleure. Aujourd'hui, elle voue une haine inconsidéré pour le monde du divertissement et ne supporte pas d'entendre la moindre musique.

Anecdotes :
• J'ai envie de changement, de ne plus avoir à supporter toute cette engouement pour le monde des stars • Secrètement je rêve du grand amour • j'ai un frère • L'argent de mon enfance à été dilapidé par ma mère • J'adorais danser, c'était ma plus grande passion • Paradoxalement danser est devenue ma plus grande hantise • J'ai un chat • J'adore les pâtisseries, surtout aux chocolats • Je suis une grande sportive • Je peux avoir un très mauvais fond • J'ai peur de l'orage

réseaux sociaux :
prez ~ lien ~ instagram ~ sms

Suivis RPs :
YuichiRenji

Rps terminés:
 




MessageSujet: Re: Une rencontre du hasard ? A voir... || ft Yukari   Dim 16 Oct - 12:51


   
Une rencontre du hasard ? A voir...
just because we can't be together doesn't mean i wont love you



   

Une journée plus que normal ce termine enfin pour moi. A ma montre est enfin affiché l’heure de la délivrance, l’heure pour moi d’enfin retourner chez moi et de m’enfermer avec ma colocataire devant un bon petit film destiné à me changer les idées. Honnêtement, plus les années passe plus je me pose des questions sur mon travail. Au départ, je trouvais ça une bonne idée de rester dans un palais de justice même si je n’avais pas le travail de mais rêves mais … franchement … bosser comme archiviste plutôt que comme avocate c’est vraiment l’enfer. En plus de ne pas pouvoir exerce ce pourquoi j’ai étudiée si durement, je suis cotonné dans une pièce sombre à devoir ranger et classer des dossiers qui normalement aurait dû être défendu par moi. Parce que oui, je ne peux bien sûr pas me contente de faire mon travail. Il faut en plus que je me fasse du mal en lisant chaque affaires qui me sont passées sous le nez, simplement parce qu’il n’y a pas de place d’avocate dans cette fichu ville.

Enfin, par chance, mon calvaire pour aujourd’hui est enfin fini. Terminé de se torturer l’esprit et de contester toute seul les décisions qui ont été prise par le juge. Maintenant c’est l’heure de rentrer chez moi et de prendre un bon bain chaud pour détendre tous mes muscles mis à rude épreuves aujourd’hui.

M’emparant donc de mon sac, je salue rapidement mes collègues que je croise sur mon passage et franchi la porte de ma délivrance. L’air frai du mois d’octobre me fouette le visage. Mais je ne peux m’empêcher de soupirer de satisfaction tout joignant mes mains au-dessus de ma tête pour m’étirer. Il n’y a vraiment rien de mieux qu’une fin de journée rudement menée. Et comme dis le dicton, après l’effort, le réconfort. Direction donc tout droit vers mon petit chez moi.

J’emprunte finalement assez rapidement le chemin qui me conduira directement vers le métro le plus proche. Si tout se passe bien, je serais chez moi dans environ une demis heure. Voir moins si je ne trainasse pas en route.

Marchant donc d’un bon pas, j’entends soudainement mon prénom résonner à quelques mètres derrière moi. Finalement, je vais prendre plus que 30 minutes pour rejoindre mon bain…. Après je pourrais très bien faire comme si je n’avais rien entendue, mais par chance pour la personne je suis plutôt d’humeur sociable aujourd’hui. Je me retourne donc vers cette douce voix pour très vite apercevoir Renji venir à ma rencontre.

Sur mon visage nait alors une expression de surprise mêlée à de la joie mais aussi à une certaine appréhension. Malgré tout le mal que je me suis donnée, j’ai difficilement oublié ma première rencontre avec lui. Depuis ce jour, aucun de mes doutes ne s’était envolé. Pire encore, j’avais de nombreuse fois failli l’appelé tiraillé par l’envie de le revoir ou le fait de rester éloigné de lui.

Pendant une semaine, j’ai même fait des recherches sur mon ancien manager et son fis … sans grand succès d’ailleurs. Aucun information sur sa carrière, ni sur un éventuelle voyage à Tokyo de son fis. Si cela avait vraiment été le même Renji, ce genre d’information aurait probablement paru sur la toile. Après tous, c’est une famille assez renommé dans le milieu.  J’avais donc fini par en conclure que ce jeune homme n’était pas le garçon de mon enfance même si, je vous l’accorde, une pointe de doute est toujours bien présente dans mon esprit. C’est ce qui fait qu’en ce moment je suis à la fois ravie de le revoir mais que je suis toujours aussi réticente sur la coïncidence de nos rencontres. Peut-être qu’avec un peu de chance, cette nouvelle entrevue me permettra de dissiper une bonne fois pour toute, tous mes doutes à son sujet …

-« Moi non plus je ne m’attendais pas à vous revoir et encore moins en plein rue.  Mais je suis ravie que vous m’ayez appelée. Si non je serais passée devant vous sans même vous voir.»

Il est vrai que j’avais songé de nombreuse fois à essayer de retourner au café à la même heure que le jour de notre première rencontre. Attention, ne vous faites pas de fausses idées. C’était uniquement dans le but d’en apprendre d’avantage sur lui rien de plus. Bon, c’est vrai que je le trouve charmant et qu’avec lui je suis moins prudente qu’à l’accoutumé mais cela n’a rien avoir. Quoi qu’il en soit, si j’avais su que je le rêverais un jour en rue, je ne me serais jamais autant fait de mal à savoir si oui ou non j’allais essayer de le revoir par "" hasard "".

-« Ça va plutôt bien oui. Finis-je par répondre à sa dernière question. Et vous alors ? Comme allez-vous depuis la dernière fois ? Je suis vraiment désolé de ne pas vous avoir rappelé mais vous savez avec le travail je n’ai pas eu une seconde à moi. »

Bon certes c’est un petit mensonge. En vérité, je me suis délibérément refusé d’utiliser sa carte de visite. Après tous je n’avais aucune raison d’appeler cet homme. Vous allez certainement me trouvez paranoïaque mais rien ne me garantissait qu’il n’allait pas me sauter dessus au prochain rendez-vous. Surtout en sachant que je ne suis toujours pas certaine à 100% que ce ne soit pas le garçon de mon enfance. J’aurais très bien pu lui dire la vérité mais voyez-vous, je pense qu’il va me prendre pour une réelle folle si je lui dis ce genre de chose.

-«  Qu’est ce vous faisiez ici ? Vous travaillez dans le coin ? »

D’ailleurs en parlant de ça, cela me fait pensez que je ne sais même pas quel genre de travail il fait …. Je ne sais d’ailleurs pas grand-chose de lui … La dernière fois, j’ai dit pas mal de chose mais en y réfléchissant lui c’est bien gardé de me raconter quoi que ce soit …. Ou presque …

-«  D’ailleurs …. Si ce n’est pas indiscret … vous faite quel genre de travail ? Je ne vous ais même pas posée la question la dernière fois. »
   



   
Doll With Two Faces
On ne peut jamais prévoir. Ni comment les choses vont se dérouler, ni pourquoi des trucs tout simples prennent soudain des proportions démentes.

   
©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agencymanager
avatar
agency
manager


curriculum vitae :

Né à Osaka le 14 septembre 1988 • A eu un père manager qui l'a formé à devenir manager • Sa mère est morte en lui donnant naissance • Est une personne très intéressée • Manager à la Rainbow



Anecdotes :

Renji a été élevé par son père qui lui a appris le métier de manager • Son père étant le manager de la fillette, il a rencontré Yukari lorsqu’elle a débuté dans la danse avant de plus faire de l'idolisme comme, grâce à son jeune âge, elle était assez polyvalente. Il avait 9 ans quand ils se sont rencontrés • Il était amoureux d’elle mais le jour où elle a fugué fut une sorte de tue l’amour pour Renji qui lui en a énormément voulu. En effet, elle a fait perdre énormément d’argent à son père…. En plus de défaire sa réputation • Beau parleur, dragueur et charismatique, sont des traits de caractère qu’il s’est forgé grâce à son père qui était aussi son mentor. Il sait comment obtenir ce qu’il veut, du moins il met tout en œuvre pour et n’hésitera pas à jouer de manipulation ou d’hypocrisie • C’est une personne très souriante mais derrière ce sourire se cache un être loin d’être aussi gentil qu’on puisse le penser • Renji peut se montrer rancunier et légèrement psychopathe alors un conseil, éviter de vous le mettre un dos • Il tient plutôt bien l’alcool, il sait pas pourquoi mais il va pas s’en plaindre • Il n’aime pas qu’on désobéisse aux règles • Ne fait pas toujours preuve de tact • Pour lui, à part Yukari, aucunes anciennes idoles n’a de valeur a ses yeux, ils ont raté leur carrière et il peut arriver qu’il s’en amuse • A déjà eu des copines mais n’a pas eu cette petite étincelle quoique si mais cela fait longtemps maintenant • Il fait toujours gaffe à son apparence, ça plait, il le sait et il s’en sert énormément.

Liens :

Yukari est celle qu'il veut retrouver pour la faire revenir dans le mannequinat et s'il peut la faire souffrir pour venger la fortune de sa famille, il n'est pas contre.
réseaux sociaux : PrésentationLiensSMS
Suivis RPs : Ha ReumYukari 2Jun

rps finis:
 



MessageSujet: Re: Une rencontre du hasard ? A voir... || ft Yukari   Mar 18 Oct - 15:04




Une rencontre du hasard ? A voir...
Renji ft Yukari




Renji était plutôt satisfait d’avoir pu arriver à l’heure pour croiser Yukari par le plus pur des hasards. Enfin, pour lui faire croire, du moins, qu’ils ne s’étaient pas croiser parce qu’il l’avait décidé parce que c’étaient bien cela les faits. Il n’y avait pas de hasard pour le moment ou du moins aucun hasard qui ne soit dû à la volonté du garçon qui préférait que rien ne lui échappe pour le moment. Avec un sourire, il avait interpellé la demoiselle avant d’aller la voir et, heureusement pour lui, elle se retourna pour lui parler. Il ne savait pas si elle s’était rendue compte ou non de qui il était mais s’il en jugeait par son attitude il dirait que non parce qu’elle n’était pas fermée à la discussion. Ce qui l’arrangeait plutôt bien.
Restant gentil et attentionné pour le moment parce que son but n’était pas que son ancienne camarade se braque contre elle. C’était tout le contraire qu’il voulait alors il prenait sur lui, se disait que c’était pour sa vengeance. Pour venger sa famille et ses illusions perdues.

Un sourire amusé naquit sur ses lèvres en entendant la réponse de la jeune femme avant de hocher la tête. Elle ne lui échapperait définitivement pas.

« Le monde est vraiment petit… En tout cas je suis vraiment content de vous recroiser, répondit-il sans se défaire de son sourire. »

C’est vrai que le monde était petit, c’était fou quand on y pensait. Cependant pour le coup, la petitesse du monde n’y était pour rien puisqu’il avait fait en sorte de provoquer la rencontrer à nouveau… S’il n’avait pas voulu, il ne l’aurait pas interpelé.
Pour la forme, Renji avait pris des nouvelles de Yukari. Certes, depuis la dernière fois, il ne l’avait pas observé comme il avait pu le faire jusqu’à leur première rencontre mais il n’avait pas besoin de cela pour dire comment elle allait. A vrai dire, cela ne l’intéressait pas vraiment en son fort intérieur même si pour son plan ça pouvait être utile parce que si elle était triste il pouvait toujours la réconforter. Ce n’était pas exclu.

« Je vais bien, la routine on va dire. »

Une chose qu’il n’aimait pas ? Que tout se répète parce qu’il avait beau aimer avoir tout sous contrôle, il préférait que chaque journée soit différente cela pouvait aller de sa boisson matinale à ses activités. Tant qu’il n’avait pas de journée qui se ressemblait ça lui allait et Yukari allait bien l’aider pour cela. En plus d’avoir accompli sa vengeance qu’il n’avait pas l’intention de laisser tomber pour le moment.

« Ne vous inquiétez pas, ce sont des choses qui arrivent, le travail est très prenant parfois. C’est quelque chose que je comprends très bien… Je suis heureux de savoir que vous avez pensé à me rappeler.

Renji se demandait bien ce qu’une archiviste pouvait avoir de si prenant à faire mais ce serait déplacé de sa part de demander… Surtout qu’il n’était pas censé savoir le temps que la profession que son ancienne amie exerçait lui prenait. Ce serait vendre le fait qu’il avait fait des recherches sur elle, et il n’était pas idiot à ce point.
D’ailleurs, ne vous y fiez ce n’est pas parce qu’il disait être heureux qu’il l’était. Il savait très bien que Yukari n’avait pas eu l’intention de le rappeler mais il devait faire croire que si, c’était quelque chose qui là était typiquement japonais…. Prendre le travail ou le manque de temps comme excuse, tout le monde à Tokyo ou même à Osaka le faisait alors ça ne l’étonnait pas du tout.

« Je faisais un petit détour avant de rentrer histoire de prendre l’air. L’air frais du mois d’octobre est le plus agréable je trouve. Et vous ? Demanda-t-il en connaissant très bien la réponse. »

L’air frais de l’automne, Renji l’appréciait particulièrement car il permettait de réfléchir puis cela faisait du bien après une bonne journée. La chaleur, il n’allait pas dire qu’il n’aimait pas mais il trouvait cela plus étouffant et, non, il préférait la fraicheur à la chaleur, se reconnaissant plus ainsi.
Son sourire amical était toujours sur ses lèvres alors que son regard ne lâchait pas Yukari. Hm, peu importe combien de fois il la regardait, il retrouvait toujours les traits de son ancienne amie, de son amour passé mais il voyait toujours cette inconnue en elle.

A la question suivant de la demoiselle, l’osakan haussa un sourcil. Pour le coup, il s’y était attendu à sa question mais pas maintenant, ça avait réussi à le surprendre un peu mais il se reprit bien vite.

« Je travaille à l’agence Rainbow en tant que manager… Enfin, contrairement aux managers classiques, je ne suis pas en contact directs avec les personnes que je représente pour le moment du moins. »

Pour cela il devait attendre qu’un nouveau groupe débute et ça ne le dérangerait absolument pas.

« Du coup, j’ai pas mal de temps surtout quand les services sont efficaces. »

Parce que toutes ses décisions devaient être surveillées même si, avec le temps, il savait que ce n’était qu’une formalité. Il voyait donc ça comme une perte de temps et n’attends plus qu’on lui confit un groupe et qu’il soit libre parce que même si ça le ferait travailler plus au moins il n’aurait plus de compte à rendre à personne d’autres qu’aux idoles et à l’agence. Puis, cela voudrait dire qu’il aurait évolué et c’est ce qu’il voulait au plus profond de son être… En plus de se venger de Yukari.

« Et vous le travail se passe bien ? »

Avant qu’elle n’eut le temps de répondre, Renji vit un groupe de personnes arriver sur eux et s’ils ne bougeaient pas ils allaient se faire bousculer. Alors, après s’être excusé, il posa doucement son bras sur Yukari puis pris son autre bras et avec délicatesse il la tira à l’écart avant de la lâcher. Il s’inclina ensuite pour s’excuser à nouveau.

« Je suis vraiment désolé, il y a eu une foule monstre qui arrivait sur nous et vous avez failli être bousculée, expliqua-t-il en montrant la dite foule qui passait près d’eux, pas loin de là où ils étaient avant. Si ce n’est pas trop déplacé, on pourrait aller continuer de discuter autour d’un repas. Il y a un restaurant pas loin qui propose des plats vraiment excellent. Si ça ne vous dérange pas bien entendu… Je comprendrais que cela vous paraisse étrange, proposa-t-il d’un air gêné en se grattant l’arrière de la tête. »

Il n’y avait pas pensé en allant la voir mais après tout pourquoi pas ? Cela pouvait être une bonne idée après tout.

« Est-ce que ça vous tente ? finit-il par demander avec son joli sourire. »

Si elle ne voulait pas, ce ne serait que partie remise, Renji ne désespérait pas. C’était même la dernière chose qu’il ferait.


Catch me if you can
Mais bon courage
-byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
citizen
avatar
citizen


curriculum vitae :
萩尾はるみ
27 ans - 11 Juillet 1989 - Osaka

Yukari est une ancien enfant star qui a été battue et violé par son manager sans que sa famille ne se rende compte de rien ou presque. A 16 ans, elle a quitté la ville pour se rendre à Tokyo dans l'espoir de vivre une vie meilleure. Aujourd'hui, elle voue une haine inconsidéré pour le monde du divertissement et ne supporte pas d'entendre la moindre musique.

Anecdotes :
• J'ai envie de changement, de ne plus avoir à supporter toute cette engouement pour le monde des stars • Secrètement je rêve du grand amour • j'ai un frère • L'argent de mon enfance à été dilapidé par ma mère • J'adorais danser, c'était ma plus grande passion • Paradoxalement danser est devenue ma plus grande hantise • J'ai un chat • J'adore les pâtisseries, surtout aux chocolats • Je suis une grande sportive • Je peux avoir un très mauvais fond • J'ai peur de l'orage

réseaux sociaux :
prez ~ lien ~ instagram ~ sms

Suivis RPs :
YuichiRenji

Rps terminés:
 




MessageSujet: Re: Une rencontre du hasard ? A voir... || ft Yukari   Sam 22 Oct - 16:01


   
Une rencontre du hasard ? A voir...
just because we can't be together doesn't mean i wont love you



   
Je ne lui avais pas posé de question au sujet de son travail mais il est vrai que lui non plus n’a pas poussé plus loin sa curiosité le jour de notre rencontre. Il est vrai que contrairement à moi, il connait ma profession cependant il n’en sait pas plus. D’où sa question de savoir ce que je fais ici, dans ce quartier à cette instant présent.


-«  Ho moi je sors simplement de mon travail. Rien de très passionnant en soi. »

Visiblement en tout cas, lui ne travaille pas ici. Ce qui renforce d’avantage ma curiosité. Il ne travaille pas ici, mais prend l’air avant de rentrer chez lui … ce qui signifie donc que son travail doit se situer soit dans un quartier voisin soit qu’il fait un métier qui demande d’être en constant mouvement… Bien que la deuxième option me semble peu probable. Je ne sais pas pourquoi, mais en le regardant je n’arrive pas à l’imaginer ailleurs que dans un bureau avec de beau costume, gérant une super grande entreprise. Bon c’est très certainement parce que dans cette ville, la plus part des Tokyoïte correspond à ce que je viens de vous décrire mais … je ne sais pas … il dégage une certaine aura et un certain charisme propre seulement à certaine profession. Un métier que j’ai l’impression d’avoir bien connu sans pour autant arriver à mettre le doigt dessus. Je n’ai pourtant pas côtoyé beaucoup d’homme … Pourquoi diable je n’arrive pas à souvenir ?

« Je travaille à l’agence Rainbow en tant que manager … […] »

En entendant ces mots c’est soudain la douche froid. Voilà pourquoi je n’arrivais pas à retrouver le nom de la profession qui lui collerait parfaitement à la peau. Tout simplement parce qu’il travaille dans le seul endroit que j’essaye tant bien que mal d’effacer de ma mémoire. Pire encore, il exerce LE métier que je déteste le plus au monde.

Je suis tellement sous le choc de cette révélation que je n’arrive pas à dire quoi que ce soit. Pourquoi à t-il fallu que le seul garçon à qui je me dévoile un peu face ce genre de boulot ? Il ne pouvait pas être boulanger ?

Je suis même tellement conditionné à fuir les manager et le monde du divertissement qu’instinctivement je fais un pas en arrière sans même prendre le temps de répondre à sa question.  Je ne veux même carrément qu’une seule chose c’est rentrer chez moi sans me retourner pour retrouver ma petit bulle de sécurité que je me suis forgée.

Seulement voilà, tout en m’éloignant de lui je le vois à l’inverse s’approcher dangereusement de moi. Sans crier gare, l’un de ses bras vient alors se poser sur mon corps tandis que de son autre main il m’empoigne le bras pour m’attirer à lui. Mon corps se crispe alors et mes yeux se ferme brutalement tandis que dans ma mémoire son projeter des images terrifiantes de mon enfance avec mon manager.

Encore une fois je me suis laissée embobiner par le joli visage d’un homme qui m’a soigneusement attiré dans sa toile pour me dévoré toute crue. Il ne me reste à présent plus cas attendre qu’il m’emmène de force dans son antre pour briser le peu de morceau qu’il reste de moi…Seulement une chose se produit. Ou plutôt, des mots inattendus vinrent raisonner à mes oreilles me forçant à reprendre peu à peu conscience du monde qui nous entoure.

Une foule ? Bousculer ? Incrédule mon regard suit alors machinalement la direction que Renji me montre. Le trottoir c’était effectivement belle et bien transformé en une gigantesque fourmilière.

-«  ha … ce … ce n’est rien …. Je vous remercie … »

J’aurais pourtant du envisage cette possibilité avant de me faire des films … Bien que ma peur soit totalement justifier j’aurais dû garder en mémoire que l’on n’était pas loin de l’heure de pointe au lieu de me crisper comme une imbécile. J’espère seulement qu’il n’a pas remarqué l’infime changement qui s’est effectué dans mon corps lorsqu’il m’a touché … Enfin … c’était loin d’être infime mais suffisamment rapide pour qu’il ne me prenne potentiellement pas pour une folle.

Je dois vraiment apprendre à travail sur moi pour éviter que ce genre de chose ne se reproduise. Parce que oui il n’y a pas qu’avec Renji que je réagis comme ça. Le moindre frôlement dans un métro par un homme me met dans des états pas possibles. Bon il est vrai, que le fait d’apprendre qu’il est manager n’a pas non plus aider mais …. Là-dessus aussi je devrais y réfléchir. Est-ce que tous les hommes sont-ils vraiment comme cette ordure ?

Il me faudrait certainement des centaines d’heures pour trouver seulement le début de cette question. Et là, à cet instant, je n’ai pas tout ce temps. D’autant plus qu’une proposition de se poser à deux dans un endroit moins bondé vint s’enregistrer soudainement dans mon cerveau …

-«  Je … heu … »

Que faire ? Que dire ? Je ne peux m’empêcher de me sentir en danger suite à cette proposition qui pour n’importe qu’elle autre fille, semblerait des plus banales. Je suis certaine que s’il n’avait pas été manageur j’aurais dit oui mais, à présent, tout est différent. Je suis confronté à l’un des plus grands conditionnements que je me suis forcé à adopter durant toutes ces années. Conditionnement qui m’a d’ailleurs fait perdre, l’une des personnes les plus cher à mon cœur depuis ces dernière année uniquement parce qu’il fait partie d’un groupe ultra connu …

Est-ce que je suis réellement capable de laisser tomber une nouvelle personne seulement à cause de son métier ? Oui je suis morte de peur et oui j’ai vécu un vrai traumatisme mais est-ce une raison pour ne pas faire des efforts ? D’autant plus que cela peut-être l’unique et seul fois que j’accepte de genre de chose …. Et puis … il n’a jamais dit qu’il voulait qu’on aille chez lui … Enfin je veux dire … dans un restaurant je ne risque absolument rien … si ?

-«  Bon ….d’accord …. Va pour un restaurant … »

Bon là c’est sûr il va certainement me prendre pour une folle qui change de comportement sans aucune raison mais tempi. Maintenant que tu as accepté, tu souffles un bon coup, tu reprends tes bonnes vieilles distances et c’est parti.

-«  Je meurs de faim de toute façon. Voilà une parfaite petite excuse pour fait passer l’acceptation de ce diner plus facilement sans qu’il ne se fasse d’éventuelle film dans sa tête. En revanche dans ce quartier, il n’y a pas grand-chose hormis un restaurant français … cela vous va ? »

Pitié faite qu’il accepter d’aller dans ce restaurant … Je voudrais absolument éviter de me retrouver seul avec lui dans une voiture ou dieu ne sait quoi encore. Je veux bien faire un effort pour ce soir mais il ne va pas non plus falloir m’en demander trop.
   



   
Doll With Two Faces
On ne peut jamais prévoir. Ni comment les choses vont se dérouler, ni pourquoi des trucs tout simples prennent soudain des proportions démentes.

   
©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agencymanager
avatar
agency
manager


curriculum vitae :

Né à Osaka le 14 septembre 1988 • A eu un père manager qui l'a formé à devenir manager • Sa mère est morte en lui donnant naissance • Est une personne très intéressée • Manager à la Rainbow



Anecdotes :

Renji a été élevé par son père qui lui a appris le métier de manager • Son père étant le manager de la fillette, il a rencontré Yukari lorsqu’elle a débuté dans la danse avant de plus faire de l'idolisme comme, grâce à son jeune âge, elle était assez polyvalente. Il avait 9 ans quand ils se sont rencontrés • Il était amoureux d’elle mais le jour où elle a fugué fut une sorte de tue l’amour pour Renji qui lui en a énormément voulu. En effet, elle a fait perdre énormément d’argent à son père…. En plus de défaire sa réputation • Beau parleur, dragueur et charismatique, sont des traits de caractère qu’il s’est forgé grâce à son père qui était aussi son mentor. Il sait comment obtenir ce qu’il veut, du moins il met tout en œuvre pour et n’hésitera pas à jouer de manipulation ou d’hypocrisie • C’est une personne très souriante mais derrière ce sourire se cache un être loin d’être aussi gentil qu’on puisse le penser • Renji peut se montrer rancunier et légèrement psychopathe alors un conseil, éviter de vous le mettre un dos • Il tient plutôt bien l’alcool, il sait pas pourquoi mais il va pas s’en plaindre • Il n’aime pas qu’on désobéisse aux règles • Ne fait pas toujours preuve de tact • Pour lui, à part Yukari, aucunes anciennes idoles n’a de valeur a ses yeux, ils ont raté leur carrière et il peut arriver qu’il s’en amuse • A déjà eu des copines mais n’a pas eu cette petite étincelle quoique si mais cela fait longtemps maintenant • Il fait toujours gaffe à son apparence, ça plait, il le sait et il s’en sert énormément.

Liens :

Yukari est celle qu'il veut retrouver pour la faire revenir dans le mannequinat et s'il peut la faire souffrir pour venger la fortune de sa famille, il n'est pas contre.
réseaux sociaux : PrésentationLiensSMS
Suivis RPs : Ha ReumYukari 2Jun

rps finis:
 



MessageSujet: Re: Une rencontre du hasard ? A voir... || ft Yukari   Dim 6 Nov - 20:07




Une rencontre du hasard ? A voir...
Renji ft Yukari




Une fois le nom de son métier révélé, Renji eut l’impression que Yukari se renferma ce qui réussit à le déstabiliser. Pourquoi est-ce que le fait qu’il soit manager puisse la déranger autant ? Il n’avait pas souvenir que son père ait été odieux avec elle, au contraire, il se souvenait de lui comme prenant soin de sa petite protégée. Etait-ce le fait qu’il ait été trop prévenant pour elle qui la dérangeait ou était-ce l’idée que son passé puisse resurgir ? Il ne pouvait pas dire mais il savait qu’il aurait la réponse un jour, il ne lâcherait pas tant qu’il n’aurait rien. Il était déterminé à se venger, il était déterminé à connaître la vérité aussi parce que, désormais, il savait qu’il y avait eu quelque chose. Il n’était pas idiot, il avait bien compris en voyant la réaction de la demoiselle qu’un élément lui échappait.
Cependant, il ne montra aucun signe de faiblesse, il ne se laissa pas déstabiliser trop longtemps et, de toute façon, la foule qui arrivait sur eux l’en empêchait. Il attrapa doucement la jeune femme pour la tirer hors de la foule et lui éviter de se faire emporter si ce n’est écrasée par ce monde qui arrivait. C’était l’heure de la sortie pour les bureaux, tous les jours à la même heure on pouvait voir ces hommes et ces femmes bien habillés, bien coiffés avec leur mallette qui déambulaient en masse dans les rues de la capitale pour rentrer chez eux. Il était rare de voir des personnes s’arrêter pour parler et il valait mieux éviter de se trouver sur leur chemin, ne sachant pas ce qui pouvait arriver.

Une fois à l’écart de la foule, Renji s’excusa pour son geste tout en explication la raison pour laquelle il l’avait fait. Il proposa, ensuite, quelque chose qu’il avait en tête depuis un moment et qui lui permettrait de se retrouver avec son ancienne amie en étant presque certain qu’elle ne s’enfuit pas, qu’elle ne parte pas en cours de route. Comme il s’y était attendu, elle hésita pendant un certain moment avant d’accepter. Il fallait le dire, avec la réaction quelle avait eut précédemment mais aussi le fait qu’elle semble s’ouvrir assez peu aux autres, il ne s’attendait pas à ce qu’elle accepte. Avec une autre femme comme celles qu’il rencontrait parfois il n’aurait pas eu de doutes surtout que c’était souvent elles qui proposait d’aller au restaurant.

Mais Yukari n’était pas comme elles, c’était ça qu’il appréciait chez elle à l’époque et, au fond, ça devait encore lui plaire aujourd’hui.

Sans s’attarder sur ce détail qui lui paraissait futile pour aujourd’hui, il laissa un sourire se dessiner sur ses lèvres tout en hochant la tête. Elle disait avoir accepté parce qu’elle avait faim, il voulait bien croire qu’il y avait de ça mais il avait l’impression que quelque chose d’autre l’avait poussé à dire oui. Peut-être qu’au cours du dîner il aurait la réponse à sa question, peut-être qu’il l’aurait plus tard. Peut-être aussi qu’il ne trouverait pas de réponses parce que c’était juste lui qui se faisait des idées… C’était très peu probable mais pourquoi pas après tout. Il n’était pas parfait, il ne connaissait pas tous les mystères constituants le monde, il restait humain et pouvait se tromper. Il n’aimait pas l’avouer mais il en avait parfaitement conscience.
Il hocha à nouveau la tête lorsque Yukari parla du restaurant français qui était dans le quartier. Il en avait entendu parler, il avait eu plusieurs retombées plutôt positives ce qui tombait bien puisqu’il ne connaissait pas vraiment les autres restaurants qu’il pouvait y avoir aux alentours… Enfin si, il les voyait bien mais il ne pouvait pas dire si cela valait le détour ou non puis bon, la nourriture française, au Japon, restait une valeur relativement sure.

« Un restaurant français me va parfaitement, ça fait longtemps que je n’ai pas pu manger dans ce genre d’endroit ! Répondit-il avec son sourire toujours sur les lèvres. Par contre je ne sais pas où il se trouve d’ici mais je vous suis. »

Pour appuyer ses dires, il se déplaça sur le côté pour laisser Yukari passer si c’était dans cette direction. Il fit légèrement aller son bras droit vers la droite puis fit pareil avec le gauche avec un sourire d’excuse, en lui montrant qu’il ne savait pas quelle direction prendre. Certes, il aurait pu prendre son téléphone et activer le GPS, il y avait pensé mais en laissant la jeune femme les guider il se disait, qu’ainsi, elle verrait qu’il a un peu confiance en elle.
Lorsqu’elle se mit en marche, Renji la suivit, restant légèrement en arrière, les pouces dans les poches avant de son jean. Il savait que d’autres femmes auraient voulu qu’il lui prenne la main mais s’il faisait ça avec son ancienne amie il était sûr d’une chose : son plan tomberait à l’au. C’était le meilleur en moins de la faire fuir, il en avait parfaitement conscience.

Le trajet se fit dans le silence. Tout du long, il ne cessait d’observer celle qu’il avait aimée par le passé, qui l’avait blessé et qui avait fait tomber sa famille. Qui l’avait presque détruite. Il continuait de penser à comment il allait mener sa vengeance, à comment il pourrait la faire souffrir autant qu’elle l’avait fait par le passé. Son visage s’était renfermé un peu, il profitait qu’elle ne le regarde pas pour relâcher un peu son masque, pour ne pas jouer la comédie pendant quelques minutes.
Ils finirent par arriver au restaurant, Renji pressa le pas pour passer devant Yukari et, en bon gentleman, il lui ouvrit la porte pour la laisser passer. Il entra à sa suite puis furent accueillis par un serveur. Comme il n’était pas tard, ils purent avoir une table assez rapidement.

« Vous êtes déjà venue ici ? Personnellement c’est la première fois et à voir la description, les plats donnent tous envie je trouve. »

Pour les noms, ce serait mentir de dire qu’il savait de quoi il pouvait s’agir pour la simple et bonne raison qu’ils étaient écrit en français, langue qu’il savait lire sans la parler. Cependant, il arriva à limiter les dégâts en passant sa commande et lorsque les cartes leur furent retirées, il fit un doux sourire à Yukari. Ils n’avaient plus qu’à attendre les plats.

« La décoration est vraiment jolie, c’est tout à fait ce à quoi on peut s’attendre dans un restaurant français je trouve. »


Catch me if you can
Mais bon courage
-byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
citizen
avatar
citizen


curriculum vitae :
萩尾はるみ
27 ans - 11 Juillet 1989 - Osaka

Yukari est une ancien enfant star qui a été battue et violé par son manager sans que sa famille ne se rende compte de rien ou presque. A 16 ans, elle a quitté la ville pour se rendre à Tokyo dans l'espoir de vivre une vie meilleure. Aujourd'hui, elle voue une haine inconsidéré pour le monde du divertissement et ne supporte pas d'entendre la moindre musique.

Anecdotes :
• J'ai envie de changement, de ne plus avoir à supporter toute cette engouement pour le monde des stars • Secrètement je rêve du grand amour • j'ai un frère • L'argent de mon enfance à été dilapidé par ma mère • J'adorais danser, c'était ma plus grande passion • Paradoxalement danser est devenue ma plus grande hantise • J'ai un chat • J'adore les pâtisseries, surtout aux chocolats • Je suis une grande sportive • Je peux avoir un très mauvais fond • J'ai peur de l'orage

réseaux sociaux :
prez ~ lien ~ instagram ~ sms

Suivis RPs :
YuichiRenji

Rps terminés:
 




MessageSujet: Re: Une rencontre du hasard ? A voir... || ft Yukari   Dim 13 Nov - 15:53


   
Une rencontre du hasard ? A voir...
just because we can't be together doesn't mean i wont love you



   En silence, j’espérais secrètement qu’il accepte ma proposition du restaurant français. Non pas que je mourais d’envie d’aller manger là-bas. Seulement l’option d’aller manger ailleurs incluait de devoir prendre le métro ou le taxi. Dans les deux cas, cela m’aurait forcé à avoir une certaine proximité non désiré avec cet inconnu. Car oui, Renji est encore un inconnu à mes yeux. Dois-je vous rappelez que c’est uniquement la seconde fois que je le rencontre ? Et puis en plus de cela, je ne sais pas grand-chose à son sujet. Hors de question donc, d’être trop proche de lui et de m’aventure dans un lieu méconnu avec lui.

Par chance, le jeune homme ne proteste pas suite à ma proposition. Mieux encore il semble tout à fait enclin à me suivre directement vers le lieu évoqué peu de temps auparavant. Aucun risque donc de me faire embarquer dans des ruelles sombre, sous prétexte que c’est un raccourci peu connu de la population de cette ville.

Impossible de savoir si c’est de la chance ou un stratagème de sa part mais le fait de diriger la marche me rassure pleinement si bien que je ne tarde pas à lui indiquer de la main la direction à prendre.

M’attendant à ce que la conversation se poursuive durant notre marche. Je suis dans un premier temps surprise que le silence se maintienne. Mieux encore que Renji garde une distance plus que raisonnable avec moi.

Bien entendu le fait qu’il se trouve derrière moi m’angoisse un peu car, dans cette position je suis vulnérable à toute attaque possible venant de sa part. Mais je ne peux pas non plus tout avoir. Ne connaissant pas le chemin, il ne peut décemment pas se trouver devant moi. Et à choisir je le préfère derrière moi qu’à coté, au moins ainsi, il n’y a pas de risque que nous nous touchions.

Laissant donc les choses ainsi, je ne tente pas de réengager la conversation et me contente de jeter de temps à autre de petit coup d’œil en arrière pour m’assurer que la foule de gens ne l’a pas engouffré avec elle. Foule qui d’ailleurs est tellement épaisse qu’elle ralenti nettement notre progression. C’est donc seulement après une bonne dizaine de minute que nous arrivons enfin devant la porte du dit restaurant.

Remerciant le jeune homme lorsqu’il vient à m’ouvrir la porte, je signifie rapidement au serveur que nous somme deux et le suit jusqu’à la table qu’il nous propose avant de m’y installer à la suite de Renji.

-«  Je suis déjà venue oui. C’était pour une réunion ente collège donc je n’ai pas vraiment eu le temps de m’attarder sur les plats mais de ce que j’en ai gouté c’est un très bon restaurant. »

Il faut aussi dire que la carte étant en français, ce soir-là, je n’avais pas non plus prit le temps de déchiffrer tout ce qu’il se trouvait sur cette fameuse carte. Et pour éviter de perdre trop de temps, je m’étais contenté de suivre les propositions de mes collègues et du serveur présent ce soir-là.

Seulement aujourd’hui pas de chance, personne n’est là pour me conseiller. J’essaye donc pendant quelque minute de déchiffre la carte mais laisse très vite tomber en prenant la même chose que la fois dernière pour plus de facilité. La prochaine fois, il allait vraiment falloir que j’étudie la nourriture française pour éviter de renouveler ce malaise culinaire.

-«  C’est vrai qu’ils ont fait une ambiance très sympathique. Bien que n’ayant jamais quitté le Japon j’ai difficile à savoir si c’est effectivement le genre de chose que l’on peut retrouver en France. »

Il faut dire qu’au Japon et plus précisément à Tokyo, on peut trouver des restaurants de toute sorte avec des thèmes aussi bizarre les uns que les autres. De ce que j’ai pu entendre c’est unique à notre pays. J’imagine donc que comme ce restaurant, la décoration se trouvant  en Europe est bien plus sobre et chic que dans notre pays.

-«  Et vous ? Êtes-vous déjà allé en France ? »

Bon je vous l’accord cette discussion est des plus banales qui soit. Mais il faut bien commencer par quelque chose non ? Il faut déjà s’estimer heureux que je lui adresse la parole comme si de rien était. Parce qu’avec ma phobie des contacts avec les garçons ce genre de chose n’était pas gagné et encore moins en connaissant sa profession.
   



   
Doll With Two Faces
On ne peut jamais prévoir. Ni comment les choses vont se dérouler, ni pourquoi des trucs tout simples prennent soudain des proportions démentes.

   
©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agencymanager
avatar
agency
manager


curriculum vitae :

Né à Osaka le 14 septembre 1988 • A eu un père manager qui l'a formé à devenir manager • Sa mère est morte en lui donnant naissance • Est une personne très intéressée • Manager à la Rainbow



Anecdotes :

Renji a été élevé par son père qui lui a appris le métier de manager • Son père étant le manager de la fillette, il a rencontré Yukari lorsqu’elle a débuté dans la danse avant de plus faire de l'idolisme comme, grâce à son jeune âge, elle était assez polyvalente. Il avait 9 ans quand ils se sont rencontrés • Il était amoureux d’elle mais le jour où elle a fugué fut une sorte de tue l’amour pour Renji qui lui en a énormément voulu. En effet, elle a fait perdre énormément d’argent à son père…. En plus de défaire sa réputation • Beau parleur, dragueur et charismatique, sont des traits de caractère qu’il s’est forgé grâce à son père qui était aussi son mentor. Il sait comment obtenir ce qu’il veut, du moins il met tout en œuvre pour et n’hésitera pas à jouer de manipulation ou d’hypocrisie • C’est une personne très souriante mais derrière ce sourire se cache un être loin d’être aussi gentil qu’on puisse le penser • Renji peut se montrer rancunier et légèrement psychopathe alors un conseil, éviter de vous le mettre un dos • Il tient plutôt bien l’alcool, il sait pas pourquoi mais il va pas s’en plaindre • Il n’aime pas qu’on désobéisse aux règles • Ne fait pas toujours preuve de tact • Pour lui, à part Yukari, aucunes anciennes idoles n’a de valeur a ses yeux, ils ont raté leur carrière et il peut arriver qu’il s’en amuse • A déjà eu des copines mais n’a pas eu cette petite étincelle quoique si mais cela fait longtemps maintenant • Il fait toujours gaffe à son apparence, ça plait, il le sait et il s’en sert énormément.

Liens :

Yukari est celle qu'il veut retrouver pour la faire revenir dans le mannequinat et s'il peut la faire souffrir pour venger la fortune de sa famille, il n'est pas contre.
réseaux sociaux : PrésentationLiensSMS
Suivis RPs : Ha ReumYukari 2Jun

rps finis:
 



MessageSujet: Re: Une rencontre du hasard ? A voir... || ft Yukari   Mer 14 Déc - 13:21




Une rencontre du hasard ? A voir...
Renji ft Yukari




En voyant Yukari se renfermer autant, Renji préférait jouer la carte de la sécurité et ne pas être trop entreprenant) la laisser venir vers lui. C’est donc pour cette raison qu’il la laissa aller au devant de lui et qu’il ne fit rien pour relancer la conversation ou l’effleurer. Il savait maintenant comment approcher la jeune femme et comment. Il devait rester à l’écart, la laisser vers lui parce que s’il essayait d’être plus entreprenant ça irait, certes, plus vite mais il pouvait être sûr que dans le temps son plan tomberait à l’eau. Ce qu’il ne voulait pas. Il avait trop travaillé pour cela, avait fait beaucoup de sacrifices aussi.
C’est donc pour ces raisons qu’il était resté tranquille pendant le trajet, laissant la jeune femme les guider. En bon gentleman qu’il est, la seule fois où il passa devant elle fut pour lui tenir la porte lorsqu’ils arrivèrent au restaurant, pour qu’elle puisse entrer avant lui. Il ne savait pas si ça jouerait sur le comportement de Yukari, si ça la détendrait de le voir assez en retrait ou non mais au moins, elle ne pouvait pas lui reprocher son comportement.

Ils furent rapidement installés à une table, les commandes furent assez rapidement passées et ils pouvaient enfin discuter. Pour le moment, rien de vraiment bien intéressant mais ça viendrait certainement au fil de la discussion.

« J’ai eu l’occasion d’aller en Asie, en Corée plus précisément mais c’était seulement quelques jours. Je n’ai pas eu l’occasion d’aller ailleurs mais si l’occasion vient à se présenter je ne dirais absolument pas non. »

Ce qu’il ne disait pas, c’est que ce séjour était pour sa formation de manager parce qu’il sentait bien son interlocutrice être sur la réserve quant à sa profession. De ce fait, il préférait ne pas en parler et le mettre de côté pour le moment. C’était plus sûr pour lui d’agir ainsi.
Alors qu’il allait pour parler, poser une autre question, le serveur revint vers eux pour leur apporter les entrées ainsi que leur boisson. Un peu de vin rouge pour Renji qui semblait bien aller avec sa salade et ses toasts de… Chèvre chaud ? Il avait un doute mais après avoir senti le fromage il n’eut plus vraiment de doute même si c’était la première fois qu’il mangeait cela… Ça n’avait pas l’air mauvais mais il fallait goûter pour dire ce qu’il en était réellement.

« Bon appétit, dit-il en français avant de prendre une première bouchée. »

Tout en essayant de conserver son masque de gentillesse, Renji commença à couper les toasts puis souffla sur le morceau pour éviter de se brûler puis lorsqu’il fut certain que c’était à une température acceptable il gouta. Il arqua un sourcil parce qu’il n’était pas habitué à ce gout.

« C’est surprenant, dit-il une fois qu’il eut avalé. C’est la première fois que je goute cela. Et vous, vous en pensez quoi ? Demanda-t-il avec un sourire tout en indiquant le plat de Yukari avec son regard. »

Il n’allait pas mentir, ce n’était pas vraiment le sujet de conversation qu’il attendait, notamment pour la réussite de son plan mais vu le lieu, il devait faire avec pour le moment, même s’il trouvait cela assez ennuyant. Il devait passer par là pour arriver à ses fins, il le savait et prenait donc sur lui. Il continuait donc de sourire en attendant la réponse de la jeune femme, mettant un peu son plat de côté pour l’instant. Il prit, cependant, un peu de vin pour gouter et fut agréablement surpris par le gout.


Catch me if you can
Mais bon courage
-byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
citizen
avatar
citizen


curriculum vitae :
萩尾はるみ
27 ans - 11 Juillet 1989 - Osaka

Yukari est une ancien enfant star qui a été battue et violé par son manager sans que sa famille ne se rende compte de rien ou presque. A 16 ans, elle a quitté la ville pour se rendre à Tokyo dans l'espoir de vivre une vie meilleure. Aujourd'hui, elle voue une haine inconsidéré pour le monde du divertissement et ne supporte pas d'entendre la moindre musique.

Anecdotes :
• J'ai envie de changement, de ne plus avoir à supporter toute cette engouement pour le monde des stars • Secrètement je rêve du grand amour • j'ai un frère • L'argent de mon enfance à été dilapidé par ma mère • J'adorais danser, c'était ma plus grande passion • Paradoxalement danser est devenue ma plus grande hantise • J'ai un chat • J'adore les pâtisseries, surtout aux chocolats • Je suis une grande sportive • Je peux avoir un très mauvais fond • J'ai peur de l'orage

réseaux sociaux :
prez ~ lien ~ instagram ~ sms

Suivis RPs :
YuichiRenji

Rps terminés:
 




MessageSujet: Re: Une rencontre du hasard ? A voir... || ft Yukari   Sam 14 Jan - 19:45


   
Une rencontre du hasard ? A voir...
just because we can't be together doesn't mean i wont love you



   Tout en écoutant sa réponse, je ne peux m’empêcher de penser que sa visite en coréen n’avait certainement pas été pour le simple plaisir de visiter le pays. En effet, bien que j’essaye tant bien que mal de ne pas y penser, je ne peux m’empêcher de faire un lien spontané avec son travail. Il est courant que les manageurs aillent dans différent pays pour divers formation ou nouvelle rencontre de client, il ne serait donc pas surprenant que cela ait été également son cas.

Je sais, vous allez certainement me dire que je suis parano et que je ne pense qu’à ça mais … c’est plus fort que moi. Je sais très bien que mes craintes et mon rejet pour le monde du divertissement mon déjà fait perdre énormément de chose dans ma vie. En premier lieu la seule personne qui contait réellement à mes yeux avant d’apprendre son véritable travaille … C’est d’ailleurs en partie pour ça que je me suis forcé à accepter de manger avec Renji … Parce que je voudrais éviter de refaire les mêmes erreurs que dans mon passé … Seulement chassé le naturel et il revient au galop …. Sans compter que ma phobie du contact avec le genre humain et plus précisément avec les hommes n’arrange en rien les choses.

D’ailleurs, tandis que le serveur nous apporte finalement nos plats je ne peux pas m’empêcher de détailler plus attentivement les traits de son visage. Quelle chance avais-je de tomber sur un garçon tel que lui ? Tout chez lui me pousse à rester loin. Son métier …. Son nom … les coïncidences de nos vies passé …. Et pourtant, malgré cela, un part de moi ne peut s’empêcher d’être curieusement attiré vers lui.

Peut-être est-ce simplement parce qu’il représente une chance pour moi de m’améliorer ou bien …. Est-ce parce qu’en l’observant je ne peux pas m’empêcher de voir en lui le Renji de mon enfance? Les traits de son visage on tellement de similitude avec cette personne …. Il n’aurait pas été surprenant qu’en grandissant il devienne aussi charmant que mon interlocuteur. Et puis …. Il aurait été naturel qui suive la même vois que son père non ? Seulement cela ne peut pas être lui. Soyons réaliste même avec autant d’année derrière nous il m’aurait forcément reconnu… Il est vrai qu’un doute subsiste toujours au fond de moi mais … Combien de chance ais-je pour retomber sur une personne de mon passé dans une aussi grande ville ? Sérieusement, il me faudrait un sacré tôt de malchance … Mais pourtant …. Ses traits son si ressemblant au sien …

« C’est surprenant. C’est la première fois que je goute cela. Et vous, vous en pensez quoi ? »

Soudain sa voix me parvient enfin aux oreilles alors que précédemment j’avais répondu machinalement à son « bon appétit »

-«  Excusez-moi ? Lui répondis-je alors avant d’apercevoir son regard se poser sur mon assiette. Ha mon plat … heu … Et bien je n’ai pas l’habitude de manger ce genre de chose mais … il faut dire que les français sont plutôt doué en matière de nourriture. »

Bon pour le coup c’est plutôt bien rattrapé. Avec un peu de chance il n’aura même pas remarqué que j’étais occupé à le dévisager. Et si ce n’est pas le cas, il aura tout simplement une raison de plus pour me trouver complètement folle …. Ca ne sera pas le premier de toute manière.

-«  Même si je ne comprendrais jamais leur goût pour les escargots. » Terminais-je finalement avant de m’emparer de mon verre de vin que je descends presque d’une traite en pensant qu’il a pu se rendre compte que je le détaillais intensivement il y a quelque seconde.

En plus avec la chance que je peux avoir, ironiquement parlant, il va certainement se faire des idées. Quel homme ne s’en ferrait pas de toute façon ? Déjà accepter un diner en tête à tête alors que l’on vient de se rencontrer est déjà étrange mais alors en plus si je me mets à l’observer de cette façon …
Détournant le visage, feintant d’observer le paysage, je ne peux pas m’empêcher de me taper mentalement la tête. Non mais sérieusement quelle idiote je fais ? Bien qu’il ait été plus que convenable jusqu’à présent, il va surement penser que c’est dans la poche et qu’il va pouvoir me … Non … Non Yukari ne pense pas à ça … Tout va bien. Tu es dans un lieu public et tu n’as cas remettre les choses au clair avec lui. Comme ça, plus aucune raison de se faire des idées sur ton comportement plus qu’anormale.

-«  Je suis désolé … Vous savez c’est juste que … Je ne peux pas m’empêcher de penser que c’est toute de même une énorme coïncidence que nos amis du passé portent respectivement nos prénoms… D’autant plus qu’en y songeant …. mon ancien ami pourrait certainement vous ressemblez à l’heure actuel.»

Il est vrai que cette situation est plus que troublante. Surtout pour une fille comme moi, qui cherche par tous les moyens à ne plus jamais repenser à la vie qu’elle a pu mener avant. C’est une donnée cruciale qui se rajoute finalement au tableau. En plus d’essayer de passer par-dessus son métier, il allait à présent falloir que je fasse abstraction de la possible ressemblance avec mon Renji du passé.

-«  A l’époque j’ai coupé brutalement les ponts avec mon ami donc … c’est plutôt étrange de me dire qu’aujourd’hui il pourrait vous ressemblez et être aussi charm …. »

Ou là là Yukari tu as failli dire quelque chose que tu n’aurais pas dû. Oui il est charmant et  …. Plutôt beau d’ailleurs mais ce n’est pas une raison pour lui faire part de cette pensé. Tu veux vraiment fini au fond d’un caniveau ?

-«  Enfin bon peut-importe, dis-je en riant nerveusement, je ne veux pas vous embêter avec ce genre de chose. D’autant plus que mon passé n’est pas vraiment un bon souvenir alors faite comme si je n’avais rien dis et continuons à apprécier cette agréable repas. »
   



   
Doll With Two Faces
On ne peut jamais prévoir. Ni comment les choses vont se dérouler, ni pourquoi des trucs tout simples prennent soudain des proportions démentes.

   
©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une rencontre du hasard ? A voir... || ft Yukari   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre du hasard ? A voir... || ft Yukari

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» Un ti termi que j'ai trouvé sur internet par hasard
» site pas mal pour voir des films en direct ^^
» Hasard ou destin? [Guenièvre]
» reportage de grand voir vient voir c est beau ..............

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rainbow Entertainment :: Pendant le hiatus :: RPs-