お誕生日おめでとう

Ils prennent de l'âge ce mois-ci :

Orihara Kô × 01.12.1998 × 18 ans
Cook Natsuki × 10.12.1986 × 30 ans
Okuno Kaneko × 11.12.1993 × 23 ans
Aida Mariko × 11.12.1997 × 19 ans
Arai Saeko × 25.12.1994 × 22 ans



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 It’s nice to see you again because I missed you ! || ft Daichi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
traineelevel 3
avatar
trainee
level 3


curriculum vitae :

Théa est née à New York avec son jumeau Gabriel • Elle a passé 10 ans en Amérique, 8 au Japon • A ses 18 ans, les jumeaux Nanase ainsi que leurs grands-parents ont eu un accident de voiture qui a plongé Théa dans un coma qui a duré 4 ans • Elle a gardé son réveil secret pendant un an • Elle aime son frère plus que tout au monde !
Elle a six tatouages !



Anecdotes :

Fashion addict qui fait plein de couleur de cheveux... Perdre 4 ans de sa vie ça fait réfléchir quand même !

L'homme de sa vie, sa moitié, son jumeau. N'essayez pas d'y toucher èé



Spoiler:
 


Le deuxième homme de sa vie, son petit frère. Un conseil, n'essayez pas d'y toucher non plus èé


Le troisième homme de sa vie, son demi-frère. Faut pas non plus y toucher èé


Le quatrième homme de sa vie, son frère de coeur qui a toujours été la pour elle


Puis y a Jae Min, faut pas y toucher non plus parce que walla, ils sont choux tous les deux


Ce sont ses bébés, le Koma qu'il faut pas toucher parce que même si elle connait que Ko, elle les aime beaucoup beaucoup **


Liens : Gabriel est son jumeau, il est tout pour Théa. C'est sa vie, sa moitié !
Jae Min est son formateur en chant mais aussi un allié précieux pour garder le secret sur la santé de Théa... Maybe un jour deviendront-ils des Trouble Maker (a)
Elle lui pique aussi ses vêtements :c

Thomas est son petit frère adoré, qu'elle protégera toujours du mieux qu'elle peut !
Glenn c'est son demi-frère caché mais elle l'adore et le protégera également au mieux.
Reira est sa meilleure amie ! Naoki aussi, les 400 coups tous les trois ils connaissent.
Kei est son ex petit-ami.
réseaux sociaux : ma présentationmes liensInsta [url=#][/url]

Appel vers GabLove
Suivis RPs : feat. Reirafeat. Mon petit-frère adoréfeat. Poneyfeat. Minnie (event)feat. Koalafeat. Daichifeat. Le petit demi-frèrefeat. NaokiMinnie (4)

RPs Terminés:
 


RPs Abandonnés:
 



MessageSujet: It’s nice to see you again because I missed you ! || ft Daichi   Jeu 8 Sep - 17:35





It’s nice to see you again because I missed you !
Théa ft Daichi




Ce jour-là, Théa avait décidé de s’entraîner à la danse toute seule. Oh s’il l’apprenait certainement que Jae Min allait la sermonner mais en vérité elle s’en fichait bien de ce qu’il pouvait penser, elle était assez grande pour prendre des décisions toute seule quand même ! Surtout que bon, si elle dansait aujourd’hui c’était pour s’occuper l’esprit et se vider la tête. Cette petite était remplie de trop de questions sans réponses, de doutes aussi et si elle ne faisait rien pour arrêter d’y penser, certainement que sa tête allait finir par exploser. C’était improbable quand on y réfléchit mais là, elle était à un tel niveau de réflexion qu’elle avait peur qu’une explosion de tête arrive réellement.
Alors, elle avait décidé de danser, cela avait toujours réussi à la calmer et, visiblement, aujourd’hui ce ne fut pas une exception. En effet, pendant plusieurs heures elle était restée dans cette salle pour reprendre des chorégraphies ou répéter celles qu’elle devait apprendre pour sa formation de danse. Elle ne voyait plus le temps passer, elle était dans sa bulle et ça faisait un bien fou !

Cependant, la réalité finit par se rappeler à la demoiselle qui finit par entendre son ventre gargouiller. Elle lâcha un soupir dû à la frustration puis éteignit la musique avant de se diriger vers son sac pour manger un morceau et boire aussi. Elle regarda ensuite l’heure pour se dire qu’il fallait peut-être qu’elle s’arrête pour aujourd’hui et trouve autre chose à faire. Quoi ? C’était une bonne question mais une chose était certaine elle ne pouvait plus danser jusqu’au lendemain.
Alors, avec un soupir résigner, la rouquine récupéra ses affaires puis sortit de la salle de danse pour rejoindre la Iro’s House. En vérité, elle n’en avait aucune envie mais elle n’avait pas vraiment le choix pour le moment.

Mais, alors qu’elle marchait dans les couloirs de la Rainbow elle crut voir un visage familier et elle pencha la tête en l’observant un peu mieux. Très vite, la demoiselle put mettre un nom sur ce minois qui était celui de Tôda Shintarô qui avait été son voisin à une époque. Elle appréciait énormément le jeune homme, elle s’était notamment donné pour mission de le faire sourire et, aussi, c’était un peu grâce à lui et la chanson qu’il avait composé pour son audition qu’elle était à la Rainbow aujourd’hui. Alors oui, le revoir là était une véritable bonne surprise pour elle !

« Tôda-san, l’interpella-t-elle pour qu’il la remarque. »

Avec un sourire, Théa se dirigea vers son ancien voisin et s’inclina légèrement une fois à sa hauteur. C’était fou parce que, maintenant qu’elle le revoyait, elle se rendait compte qu’il lui avait manqué ! A ce moment, elle s’en voulait de ne pas avoir cherché à garder contact avec lui.

« Je suis vraiment contente de vour revoir ici ! Vous allez bien depuis la dernière fois ? Encore merci d’ailleurs pour la chanson que vous avez composé pour l’audition ! »

Quand elle était contente ou excitée, c’était tout à fait la demoiselle de débiter plusieurs phrases à la suite sans vraiment de logique. Cependant, tant qu’on comprenait ce qu’elle voulait dire ce n’était pas trop grave, si ?

« J’espère que ma question ne sera pas indiscrète mais je me demandais… Que faites-vous ici ? »

Curieuse, Théa l’était et elle arrivait rarement à garder ses réponses pour elle, c’était un fait indéniable et, généralement, elle ne se rendait pas compte de son indiscrétion. Dans ces moments-là, elle portait, comme là, un grand sourire ravie sur les lèvres parce qu’elle ne voyait pas que quelque chose pouvait clocher et encore moins quoi.


❝ Ananas family ♥ ❞
You are my sunshine
I love you so much ♥ × BY LIZZOU
 

Only love ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
citizen
avatar
citizen


curriculum vitae :

Daichi est né à Kyoto mais il a vécu plus de vingt ans dans la petite ville d'Himi. Il a 27 ans et est contraint de changer de métier souvent. Il est auteur-compositeur mais ne travaille pas pour une agence en particulier et sinon à l'heure actuelle, il travaille dans une école en tant que bibliothécaire.



Anecdotes :

Il a un frère jumeau • A cause de son passé, il est souvent obligé de mentir sur son identité, tout comme il se retrouve à changer de nombreuses fois de travail • Il a passé 2 ans et demi en prison, accusé à tort, pendant cette période et encore un peu après, personne n'entendit le son de sa voix. Il ne parlait pas. • Il est auteur compositeur néanmoins il utilise un pseudonyme plutôt que son prénom : Ses initiales "D.H" • Il n'aime pas se déshabiller devant les gens à cause des multiples cicatrices présentes sur son torse • Le danger le fascine, il est exactement ce genre de type qui n'hésitera pas à prendre le risque de marcher sur les railles d'un train ou de se pencher au-dessus du vide sans être attaché • La musique le détend mais il préfère en règle général les chansons calmes et sans paroles. Ironique pour un compositeur. • Il joue d'ailleurs très bien du violon et de la guitare, Daichi a un attrait particulier pour les instruments à corde• Il ne supporte pas le monde, encore moins les lieux bondés et les endroits clos, ça l'oppresse à cause de ce que cela lui rappelle • Il est plutôt distant avec les gens en règle général, que ce soit des inconnus ou des anciennes connaissances. Tout comme il est loin d'être une personne tactile • Cependant Daichi est un jeune homme généreux, avec le coeur sur la main. C'est aussi une personne calme qui ne s'emporte que rarement mais qui peut faire mal lorsqu'il le fait.



Liens : Takumi est donc son frère jumeau • Kei est son meilleur ami d'enfance et assurément plus encore ~ • Théa était sa voisine à une époque, il lui a écrit une chanson qui lui servit pour ses auditions • Hiroki, Cho Hee et T.J le confondent avec son frère •


réseaux sociaux : La fichetteLes liens


Suivis RPs : Kei ♥ Brother ♥Tetsu ♥T.JHanaYukariCho HeeHirokiTomoya




MessageSujet: Re: It’s nice to see you again because I missed you ! || ft Daichi   Ven 9 Sep - 23:32



It’s nice to see you again because I missed you ! || ft Daichi


Théa & Daichi



Tenue | C’était plus fort que lui, bien qu’il essayait de ne pas y penser, Daichi n’arrêtait pas de s’interroger sur ce qu’il s’était passé entre Kei et lui. Il avait sincèrement cru que s’éloigner un peu de ce dernier leur serait bénéfique, qu’il ne se prendrait plus autant la tête sur le sujet puis que ça l’aiderait à ne plus y songer. Au contraire, ça n’avait fait qu’aggraver la chose et il n’y avait pas un jour sans qu’il n’entre dans sa chambre puis ait le rouge qui lui montait aux joues à cause de ce que cette pièce lui rappelait. C’était à la fois vraiment frustrant puisque tout son corps réagissait au manque, se souvenant de chacun de ses baisers, chacun de ses gestes sur sa peau mais d’un autre côté, le compositeur se sentait sur les nerfs, plus énervé qu’à l’origine à cause de cette douleur qui lui tiraillait le coeur, lui remémorant toute cette honte en pleine face, lui remémorant à quel point cet acte était méprisable et particulièrement dégoûtant. Il n’était pas capable de l’apprécier à sa juste valeur, d’oublier le reste, tout ce qu’il avait pu vivre à l’époque et qui lui revenait en mémoire à chaque fois qu’il repensait à cette soirée là. Il ne pouvait pas l’accepter et se demandait s’il réussirait à l’accepter un jour. Ce n’était pas une tâche facile cependant son ami lui manquait alors qu’était-il censé faire ? Pour l’instant le jeune homme ne se sentait pas encore de l’affronter, il n’oserait jamais le regarder en face... Si encore, ils n’avaient fait que s’embrasser mais c’était plus que ça, c’était pire que tout à ses yeux. Pourquoi avait-il fallu qu’en plus de tout, il s’agisse de son meilleur ami ? Et à chaque fois qu’il se posait la question, Daichi se disait que c’était justement parce qu’il s’agissait de Kei qu’il avait pu aller aussi loin. Celui-ci était le seul que l’ex détenu laissait s’approcher... C’était le seul avec qui il se permettait d’être autant tactile, qu’il en ressentait plus le besoin qu’une véritable peur et une telle constatation n’était pas anodine. Il l’avait toujours su que son camarade était spécial à ses yeux cependant il n’avait jamais cru que cela pouvait s’étendre à ce point là. A chaque fois qu’il y réfléchissait, lui tentait de s’inventer des excuses, de trouver des raisons pourquoi ça avait tant dérapé entre eux néanmoins il n’y en avait aucune assez logique pour expliquer la vérité. C’était ainsi et puis c’était tout, il n’y avait rien à en redire. Malheureusement, on ne peut pas toujours contrôler ce qu’on éprouve ni par qui notre corps est attiré... Bien qu’en toute honnêteté, Daichi aurait rêvé de pouvoir le maîtriser, de pouvoir empêcher tout ça et d’arrêter de se torturer l’esprit de la sorte sous prétexte qu’il n’arrivait pas à admettre la réalité. Cela le terrifiait probablement plus qu’il n’oserait l’avouer.

Un soupir s’échappa de ses lèvres tandis qu’il marchait dans les couloirs de la Rainbow Entertainment et qu’à nouveau, il n’était pas capable d’ôter cette histoire de sa tête. N’importe où il allait, le jeune homme ne cessait d’y penser. Encore et encore. Ces derniers jours il avait beaucoup écrit et composé, en plus de cette chanson qu’il avait crée exprès pour son meilleur ami d’ailleurs, mais ça l’aidait à s’évader. Un peu. Et c’était la raison de sa venue ici parce qu’on lui en avait demandé une pour l’une des idoles de l’agence alors il leur avait proposé ses dernières créations. La star ainsi que son manager n’avait pas mis trop de temps à réfléchir sur celle qu’ils préféraient et à présent qu’il les avait quitté, le garçon se promenait dans les couloirs, légèrement ailleurs tandis qu’il se dirigeait vers la sortie.

Qu’on le nomme « Tôda-san », autant dire que Daichi n’avait pas réagi à la seconde à cette appellation puisqu’au fond, ce n’était pas sa véritable identité et il lui fallait toujours un temps de réflexion avant de se souvenir qu’en effet, ça lui était peut-être destiné. Et en effet, c’était le cas car il s’agissait de son ancienne voisine. Elle n’était pas méchante cependant, mettant naturellement des distances avec les gens, il avait toujours eu du mal au fait qu’elle soit bien plus sociable que lui. Cette jeune femme était un peu comme un rayon de soleil à sourire autant qu’elle le faisait, elle lui donnait l’impression de briller. Toujours. Ils n’étaient pas proches cependant elle ne lui avait jamais paru être une mauvaise personne, si ce n’était qu’elle essayé à sa manière de s’immiscer dans son existence et de tenter de le décoincer. Peut-être. Maintenant qu’il y réfléchissait, son attitude lui rappelait un peu celle de Tetsuro à l’époque... Daichi avait beau ne jamais lui adresser la parole, l’ignorer la plupart du temps, son ancien codétenu n’était jamais loin de lui à essayer de lui faire la conversation.

Le compositeur se courba dans un geste vif en guise de salutation avant de lui feinter un sourire discret.

« Je vais bien et vous ? Et vous n’avez pas à me remercier, ça m’a fait plaisir. »

Exactement le genre de situation qui le mettait mal à l’aise et ça se ressentait à ce bijou accroché à son poigné que le jeune homme s’amusait à faire tournoyer timidement. Ses prunelles ne la contemplèrent pas dans les yeux non plus cependant, parce qu’il était gêné et qu’il n’était pas certain de comment il devait réagir en cet instant. Il n’était pas doué avec les relations sociales, il ne savait pas s’il devait se réjouir de ses retrouvailles ou s’en inquiéter. Oui, il s’était promis de faire des efforts, de diminuer ses distances avec les personnes qui l’entouraient mais c’était plus facile à dire qu’à faire.

- Non, ne vous inquiétez pas, La rassura-t-il ensuite sans jamais retirer ses phalanges qui trituraient son bracelet, Je suis juste venu proposer quelques unes de mes compositions. Et vous ? Vous avez réussi l’audition alors ?

C’était une question studio puisqu’il se doutait que si Théa se trouvait à l’agence actuellement, c’était probablement pour cette raison. Cependant malgré ses hypothèses, Daichi ne pouvait pas en avoir la certitude.

- J’espère que ce que vous faites vous convient en tout cas.

A nouveau, sur ses dires, il inclina légèrement sa visage à cause de son l’indiscrétion de ses paroles mais également par preuve de respect. Qu’aurait-il pu répliquer d’autre de toute façon ?




Code by Sleepy


In your heart, in your mind
I know now, just quite how my life and love might still go on. If I could, then I would, I'll go wherever you will go. Way up high or down low. I'll go wherever you will go© ΣXODUS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traineelevel 3
avatar
trainee
level 3


curriculum vitae :

Théa est née à New York avec son jumeau Gabriel • Elle a passé 10 ans en Amérique, 8 au Japon • A ses 18 ans, les jumeaux Nanase ainsi que leurs grands-parents ont eu un accident de voiture qui a plongé Théa dans un coma qui a duré 4 ans • Elle a gardé son réveil secret pendant un an • Elle aime son frère plus que tout au monde !
Elle a six tatouages !



Anecdotes :

Fashion addict qui fait plein de couleur de cheveux... Perdre 4 ans de sa vie ça fait réfléchir quand même !

L'homme de sa vie, sa moitié, son jumeau. N'essayez pas d'y toucher èé



Spoiler:
 


Le deuxième homme de sa vie, son petit frère. Un conseil, n'essayez pas d'y toucher non plus èé


Le troisième homme de sa vie, son demi-frère. Faut pas non plus y toucher èé


Le quatrième homme de sa vie, son frère de coeur qui a toujours été la pour elle


Puis y a Jae Min, faut pas y toucher non plus parce que walla, ils sont choux tous les deux


Ce sont ses bébés, le Koma qu'il faut pas toucher parce que même si elle connait que Ko, elle les aime beaucoup beaucoup **


Liens : Gabriel est son jumeau, il est tout pour Théa. C'est sa vie, sa moitié !
Jae Min est son formateur en chant mais aussi un allié précieux pour garder le secret sur la santé de Théa... Maybe un jour deviendront-ils des Trouble Maker (a)
Elle lui pique aussi ses vêtements :c

Thomas est son petit frère adoré, qu'elle protégera toujours du mieux qu'elle peut !
Glenn c'est son demi-frère caché mais elle l'adore et le protégera également au mieux.
Reira est sa meilleure amie ! Naoki aussi, les 400 coups tous les trois ils connaissent.
Kei est son ex petit-ami.
réseaux sociaux : ma présentationmes liensInsta [url=#][/url]

Appel vers GabLove
Suivis RPs : feat. Reirafeat. Mon petit-frère adoréfeat. Poneyfeat. Minnie (event)feat. Koalafeat. Daichifeat. Le petit demi-frèrefeat. NaokiMinnie (4)

RPs Terminés:
 


RPs Abandonnés:
 



MessageSujet: Re: It’s nice to see you again because I missed you ! || ft Daichi   Dim 11 Sep - 1:09





It’s nice to see you again because I missed you !
Théa ft Daichi




Même si cela faisait plusieurs années qu’elle était sur le sol nippon, Théa avait toujours un peu de mal avec la politesse japonaise et leur réserve aussi. Cela changeait tellement de l’Amérique où elle avait grandit ou encore de son naturel qui était assez expressif. Cependant, elle respectait aux mieux les coutumes japonaises parce qu’elle aimait énormément ce pays et, certainement, on ne voudrait pas d’une idole qui soit vu comme étant irrespectueuses des us et coutumes, qu’elle le fasse exprès ou non. Mais, malgré toute cette bonne volonté, certaines choses continuaient de lui échapper et elle n’était pas tout le temps à l’aise avec toute cette politesse. Surtout quand il s’agissait de s’incliner, elle l’oubliait une fois sur deux au moins, c’est pour dire. Les vouvoiements, eux, ils allaient et venaient selon leur bon vouloir quand elle était en pleine conversation. Les fourbes, ils refusaient de rester constamment lorsqu’elle parlait.
Ce qui avait tendance à la gêner aussi, était la réserve nippone. Oh elle trouvait cela mignon, n’allez pas croire le contraire mais elle se sentait parfois idiote à agir avec tant de naturel, d’excentricité et de sourire. Elle travaillait dessus mais le problème restait que plus elle essayait de chasser le naturel, plus cet idiot revenait au galop, c’était fou. Il s’appelait revient celui-ci, c’était pas possible autrement, il venait trop la hanter.

C’est pour cette raison que, lorsqu’elle avait vu Shintarô, la demoiselle n’avait pu retenir le sourire qui avait fleuri sur ses lèvres ni n’avait pu s’empêcher de l’appeler. Même s’il avait souvent mis une distance entre eux, cela n’avait jamais arrêté Théa qui revenait toujours vers lui. C’était naïf mais elle voulait le voir sourire, le voir aller bien et croquer la vie à pleine dent parce qu’elle l’appréciait énormément. Elle voyait la gentillesse enfouit au fond de lui, ce n’était pas quelqu’un de méchant et à part la timidité elle ne voyait pas trop ce qui pouvait y avoir d’autre.
Cette petite vivait dans le monde des bisounours c’était pas nouveau.

« Je vais bien aussi ! »

Le cerveau en plein travail sur Jae Min mais, ça, elle se gardait bien de le dire parce qu’elle ne savait pas elle-même de quoi il s’agissait et faisait tout pour éviter d’y penser sinon son cerveau allait entrer en surchauffe. Ce qui était préférable d’éviter à moins de voir de la fumée sortir de ses oreilles parce que la tête qui explose c’est simplement dans les dessins-animes. Parole de Théa et de personne d’autre.
Avec un sourire, la demoiselle attendait la réponse de Daichi et soupira presque de soulagement en apprenant qu’elle ne le dérangeait pas en l’interpelant et en l’accaparant comme elle venait de faire.  Cependant elle réussit à simplement hocher la tête et cacha son soupir dans son baissement de tête.

« Oh c’est vrai que vous composez parfois pour les artistes de la Rainbow. Enfin, je me souviens que vous composez des morceaux mais… plus pour la Rainbow. »

En pensant à la fin de sa phrase, la demoiselle fronça légèrement les sourcils avant de se gratter légèrement la fin de sa phrase. Y avait un truc qui clochait dans tout ça, notamment le fait qu’elle ait précisé deux fois qu’il composait pour la Rainbow. Elle décida d’oublier cette bizarrerie et pour cela elle secoua doucement la tête avant de sourire à nouveau. Elle avait rarement besoin de se force à sourire, c’était tellement naturel chez elle.

« J’ai réussi l’audition oui, je vis à la Iro’s house maintenant, c’est pour ça que j’ai déménagé ! »

Théa racontait cela mais certainement ça ne l’intéressait pas trop de savoir pourquoi elle était partie. C’était sa vie et elle n’intéressait pas tout le monde mais elle ne pouvait s’empêcher d’en parler parce qu’elle était comme cela. Ce qui ne plaisait pas à tout le monde, elle en avait conscience.

« Oui, ça me plait énormément ! C’est comme un rêve qui se réalise, répondit-elle avec son éternel sourire. »

Cette fille vivait dans un beau monde appelé le monde des bisounours et y était très heureuse. Ah, le jour où elle comprendrait la vie fera certainement mal, fallait peut-être la prévenir mais, d’un autre côté c’était beau autant d’innocence alors pourquoi changer cela ?
Ayant eu une idée qui lui avait semblé être lumineuse, Théa se releva presque droite comme un "i" et les yeux qui brillaient. Oh fallait pas s’attendre à ce qu’elle sorte une formule de chimie tout droit sortie de son imagination mais ça restait quand même une bonne idée, selon le point de vue.

« Je suis en train de me dire, ça serait bien qu’on se revoit ou qu’on échange nos numéros de téléphone, non ? Enfin pour se donner des nouvelles de temps à autres… Proposa-t-elle en s’inclinant légèrement. »

C’était assez délicat comme demande, la demoiselle le savait pour le coup mais elle n’avait pu s’en empêcher parce que, mine de rien, elle s’était inquiétée de pas le voir pendant plusieurs mois ! Surtout qu’elle n’avait eu aucun moyen de le joindre. Elle appréciait beaucoup Shintarô, elle ne pouvait dire pourquoi exactement mais c’était comme ça, il ne fallait pas chercher à comprendre.

« Vous pouvez refuser, bien évidemment » Ben oui, elle allait pas lui mettre un couteau sous la gorge jusqu’à ce qu’il accepte. « Mais ça pourrait être sympa de se revoir dans un cadre différent de celui du voisinage ou professionnel, expliqua-t-elle en espérant être clair. »

Parce que oui, Théa se rendait compte que ça pourrait être vu comme de la mauvaise drague alors que c’était tout sauf son intention première. Loin de là même parce qu’il avait beau être agréable à regarder, il ne l’attirait pas plus que cela dans le domaine amoureux.


❝ Ananas family ♥ ❞
You are my sunshine
I love you so much ♥ × BY LIZZOU
 

Only love ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
citizen
avatar
citizen


curriculum vitae :

Daichi est né à Kyoto mais il a vécu plus de vingt ans dans la petite ville d'Himi. Il a 27 ans et est contraint de changer de métier souvent. Il est auteur-compositeur mais ne travaille pas pour une agence en particulier et sinon à l'heure actuelle, il travaille dans une école en tant que bibliothécaire.



Anecdotes :

Il a un frère jumeau • A cause de son passé, il est souvent obligé de mentir sur son identité, tout comme il se retrouve à changer de nombreuses fois de travail • Il a passé 2 ans et demi en prison, accusé à tort, pendant cette période et encore un peu après, personne n'entendit le son de sa voix. Il ne parlait pas. • Il est auteur compositeur néanmoins il utilise un pseudonyme plutôt que son prénom : Ses initiales "D.H" • Il n'aime pas se déshabiller devant les gens à cause des multiples cicatrices présentes sur son torse • Le danger le fascine, il est exactement ce genre de type qui n'hésitera pas à prendre le risque de marcher sur les railles d'un train ou de se pencher au-dessus du vide sans être attaché • La musique le détend mais il préfère en règle général les chansons calmes et sans paroles. Ironique pour un compositeur. • Il joue d'ailleurs très bien du violon et de la guitare, Daichi a un attrait particulier pour les instruments à corde• Il ne supporte pas le monde, encore moins les lieux bondés et les endroits clos, ça l'oppresse à cause de ce que cela lui rappelle • Il est plutôt distant avec les gens en règle général, que ce soit des inconnus ou des anciennes connaissances. Tout comme il est loin d'être une personne tactile • Cependant Daichi est un jeune homme généreux, avec le coeur sur la main. C'est aussi une personne calme qui ne s'emporte que rarement mais qui peut faire mal lorsqu'il le fait.



Liens : Takumi est donc son frère jumeau • Kei est son meilleur ami d'enfance et assurément plus encore ~ • Théa était sa voisine à une époque, il lui a écrit une chanson qui lui servit pour ses auditions • Hiroki, Cho Hee et T.J le confondent avec son frère •


réseaux sociaux : La fichetteLes liens


Suivis RPs : Kei ♥ Brother ♥Tetsu ♥T.JHanaYukariCho HeeHirokiTomoya




MessageSujet: Re: It’s nice to see you again because I missed you ! || ft Daichi   Dim 25 Sep - 17:45



It’s nice to see you again because I missed you ! || ft Daichi


Théa & Daichi



Tenue | Daichi ne s’était vraiment pas attendu à croiser une ancienne connaissance ici. A part Takumi, il n’avait pensé qu’il risquerait de rencontrer des gens qu’il avait connu par le passé. Pourtant ça paraissait évident si aujourd’hui, Théa avait réussi son audition... Ce qui était étrange toutefois était qu’il ne l’avait jamais croisé auparavant. Le garçon ne s’en plaindrait pas puisque s’il l’avait rencontré plus tôt, sûrement qu’il aurait tenté de la fuir, qu’il n’aurait pas cherché à se lier de nouveau avec elle. Non pas parce qu’elle l’impressionnait, parce qu’elle lui faisait peur ou tout autres sentiments similaires mais parce qu’il n’aurait pas voulu avoir à se lier avec elle, parce qu’il y a encore quelques mois, il refusait de laisser des gens entrer dans sa vie. Mais dernièrement, ça avait changé. Un petit peu. Et il était le premier à vouloir faire des efforts. Il n’était pas certain qu’il irait accoster des inconnus, que s’il croisait quelqu’un qu’il connaissait, il serait celui qui effectuerait le premier pas cependant si on venait vers lui, il ne se braquerait pas. Peut-être même essaierait-il de faire la conversation ? Bon, qu’on lui pardonne, parce qu’il n’était pas vraiment doué pour ce genre de choses, il préférait écouter plutôt que parler néanmoins il tenterait... Il essaierait de faire en sorte qu’il n’y ait aucun blanc, surtout que la demoiselle n’était pas méchante, elle avait toujours été gentille avec lui. Un peu entreprenante certainement toutefois, ça allait, elle ne l’avait jamais brusqué non plus et sûrement qu’elle avait aussi compris que Daichi n’était pas le genre d’individu à apprécier de trop le contact humain, puisqu’il n’avait pas le souvenir que la jeune homme ait été trop tactile envers lui. C’était juste... Comment expliquer cela ? Sa simple présence était plutôt oppressante. Parce qu’elle était tout son contraire, qu’elle souriait constamment, qu’elle respirait la joie de vivre et que lui à ce moment là, il donnait plus l’impression qu’un rien pouvait l’enfoncer, le faire plonger pour de bon dans les ténèbres. Il ne lui avait jamais souri sincèrement... S’il lui avait déjà feinté des esquisses, cela se lisait à des kilomètres qu’il n’en éprouvait pas l’envie. Ce qui était différent aujourd’hui... Probablement que cela ne se voyait pas distinctement cependant ses pupilles brillaient de nouveau, il n’y avait plus cette lueur fade et indifférente qui se reflétait à l’intérieur. Cela lui arrivait même de sourire lorsqu’il le désirait toutefois en règle général, ceci n’arrivait qu’en présence de son meilleur ami. Meilleur ami qui lui manquait terriblement d’ailleurs et qu’il espérait revoir... Il se sentait tellement idiot d’avoir choisi de mettre des distances entre eux, de lui avoir fait cette réflexion alors que c’était évident que sans lui, le compositeur ne ferait pas long feu.

Ses phalanges secouèrent nerveusement ses cheveux, un peu embarrassé alors qu’il remarquait que son interlocutrice était plus bavarde et plus à l’aise que lui. Il n’y avait qu’à voir ce sourire qu’elle affichait constamment, c’était déstabilisant. Pour certains, c’était communicatif, pour lui ça le gênait... Pourtant il était comme ça autrefois, il était ce genre de garçon qui souriait n’importe où, qui ne se prenait pas la tête et pétillait de bonheur. Aujourd’hui, plus rien n’était pas pareil et les sourires des autres avaient le don de l’éblouir avec force.

« Hum. Oui. » Finit par lui répondre le jeune homme en inclinant doucement son visage, ses doigts toujours réfugiés à l’arrière de ses cheveux, « Ca dépend. Je fais en fonction de mes envies. »

Il ne composait pas spécialement pour eux, il suivait en fonction de son feeling, en fonction de son inspiration et du thème qu’on lui demandait. Il pourrait tellement être un bon musicien s’il le désirait, un bon chanteur même, néanmoins il n’avait pas assez confiance en lui pour cela.

« Oh. D’accord, félicitation ! »

Il était content pour elle malgré tout, content que la jeune femme ait pu réussir dans ce qu’elle voulait et que ça lui plaisait... Bien que l’expression neutre qu’il affichait contrastait quelque peu avec ses paroles, il les pensait. Sa main s’était rabaissé le long de sa taille avant que ses doigts n’aillent jouer de plus bel avec son bracelet et qu’il lui adressait, enfin, un faible - voir très infime - sourire. Ses pupilles brillèrent de surprises ensuite, ne s’attendant pas à ce que sa vis-à-vis ne lui demande si rapidement ses coordonnées, ça avait le don de le mettre encore plus mal à l’aise, si bien que ses joues se teintèrent subtilement de rouge. C’était la première fois qu’on cherchait à garder contact avec lui... Et si on lui avait demandé avant, il aurait automatiquement refusé. Aujourd’hui, l’ex-détenu ne savait pas trop ce qu’il devait dire parce que c’était gentil de la part de Théa cependant de lui-même, il n’oserait jamais la contacter... Certes, cela ne l’empêchait pas de lui donner ses coordonnées, ça serait déjà un grand pas en avant et une preuve que le jeune homme éprouvait l’envie sincère d’avancer puis de s’ouvrir un peu plus à son entourage.

- Si vous voulez, Rétorqua-t-il après quelques instants de silence, ses phalanges triturant toujours maladroitement le bijou à son poignet, Mais... Je n’ai pas de téléphone portable.

Papi Daichi. Il devrait songer à en acheter un seulement à ses yeux cela ne servait à rien puis c’était trop compliqué de toute manière. Si on souhaitait communiquer avec lui, il y avait tout un tas de moyens, non ?

- J’ai un fixe et une adresse email pour le travail.

Et ce n’était pas tout, il avait même le petit carnet - qu’il sortit de son sac - sur lequel il inscrivait les coordonnées dont il avait besoin. Non pas que le jeune homme en avait énormément néanmoins il lui fallait bien ça puisque sa mémoire n’était pas assez bonne pour tout retenir par coeur.


Code by Sleepy


In your heart, in your mind
I know now, just quite how my life and love might still go on. If I could, then I would, I'll go wherever you will go. Way up high or down low. I'll go wherever you will go© ΣXODUS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: It’s nice to see you again because I missed you ! || ft Daichi   

Revenir en haut Aller en bas
 

It’s nice to see you again because I missed you ! || ft Daichi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Leurs chiens meurent pendant la traversée Nice-Calvi
» Scott 17 mois croisé teckel/papillon (06) Nice
» Bérénice - Faris
» Voir Nice Sous la Pluie
» Paris-Nice (PT) >>> Avant mardi 16h00

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rainbow Entertainment :: Pendant le hiatus :: RPs-