お誕生日おめでとう

Ils prennent de l'âge ce mois-ci :

Orihara Kô × 01.12.1998 × 18 ans
Cook Natsuki × 10.12.1986 × 30 ans
Okuno Kaneko × 11.12.1993 × 23 ans
Aida Mariko × 11.12.1997 × 19 ans
Arai Saeko × 25.12.1994 × 22 ans



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Do you spy on me ? • | Ft. Hana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
citizen
citizen


curriculum vitae :

Daichi est né à Kyoto mais il a vécu plus de vingt ans dans la petite ville d'Himi. Il a 27 ans et est contraint de changer de métier souvent. Il est auteur-compositeur mais ne travaille pas pour une agence en particulier et sinon à l'heure actuelle, il travaille dans une école en tant que bibliothécaire.



Anecdotes :

Il a un frère jumeau • A cause de son passé, il est souvent obligé de mentir sur son identité, tout comme il se retrouve à changer de nombreuses fois de travail • Il a passé 2 ans et demi en prison, accusé à tort, pendant cette période et encore un peu après, personne n'entendit le son de sa voix. Il ne parlait pas. • Il est auteur compositeur néanmoins il utilise un pseudonyme plutôt que son prénom : Ses initiales "D.H" • Il n'aime pas se déshabiller devant les gens à cause des multiples cicatrices présentes sur son torse • Le danger le fascine, il est exactement ce genre de type qui n'hésitera pas à prendre le risque de marcher sur les railles d'un train ou de se pencher au-dessus du vide sans être attaché • La musique le détend mais il préfère en règle général les chansons calmes et sans paroles. Ironique pour un compositeur. • Il joue d'ailleurs très bien du violon et de la guitare, Daichi a un attrait particulier pour les instruments à corde• Il ne supporte pas le monde, encore moins les lieux bondés et les endroits clos, ça l'oppresse à cause de ce que cela lui rappelle • Il est plutôt distant avec les gens en règle général, que ce soit des inconnus ou des anciennes connaissances. Tout comme il est loin d'être une personne tactile • Cependant Daichi est un jeune homme généreux, avec le coeur sur la main. C'est aussi une personne calme qui ne s'emporte que rarement mais qui peut faire mal lorsqu'il le fait.



Liens : Takumi est donc son frère jumeau • Kei est son meilleur ami d'enfance et assurément plus encore ~ • Théa était sa voisine à une époque, il lui a écrit une chanson qui lui servit pour ses auditions • Hiroki, Cho Hee et T.J le confondent avec son frère •


réseaux sociaux : La fichetteLes liens


Suivis RPs : Kei ♥ Brother ♥Tetsu ♥T.JHanaYukariCho HeeHirokiTomoya




MessageSujet: Do you spy on me ? • | Ft. Hana   Jeu 28 Juil - 17:06

Do you spy on me ?
Hana& Daichi

Cela faisait quelques temps déjà que Daichi avait l’impression qu’on l’espionnait. Au début, il s’était dit que c’était lui qui avait un problème, qu’il commençait à devenir « parano » à cause de son passé et que maintenant, en plus de ne pas être rassuré dans les lieux bondés, voilà qu’il faisait preuve de paranoïa en pensant qu’on en avait après lui. Il s’était persuadé être celui dans l’erreur, il avait même sérieusement pensé à consulter, se faire soigner parce que si à présent il devenait dingue, il ne s’en sortirait pas... Seulement, aujourd’hui, il était certain que ce n’était pas le cas, qu’il n’était pas fou et qu’en vérité, on le suivait vraiment. Il manquait plus que ça tient. Comme s’il n’avait pas assez de souci dans son existence, il fallait en rajouter d’autre... Lui n’avait pas envie de se battre ni de s’attirer de nouveaux problèmes, il aimerait juste qu’on le laisse tranquille. Ces dernières années, personne ne l’avait embêté mais maintenant, c’était comme si tous s’étaient donnés le mot pour essayer d’apporter du changement dans son existence. Il n’en voulait pas. Cela ne changerait jamais cet homme qu’il était devenu... Il était misérable et assurément brisé. Pourquoi vouloir essayer de l’enfoncer un peu plus ? Est-ce qu’on estimait que sa vie n’était pas assez dramatique ainsi alors on en rajoutait ? Ou peut-être était-ce le contraire, peut-être qu’on en avait marre de le voir se détruire et que la vie avait pris la décision de lui donner un coup de pouce pour lui apporter un peu de bonheur. A ce moment, si on le lui disait en face, le garçon rétorquerait certainement qu’il n’en avait pas besoin, qu’il était heureux comme ça mais qui serait réellement heureux de vivre seul ?

Un soupir traversa ses lèvres alors que de ses mains dans les poches, les sourcils froncés, il marchait dans la rue, intrigué par les pas derrière lui qui adoptait le même rythme que les siens. Par moment, il le faisait exprès, s’arrêtant tout en mimant regarder une vitrine mais dés qu’il se retourna, il n’y avait personne derrière lui. C’était étrange... Reprenant sa route, le garçon effectua le même geste à deux reprises, cessant sa marche pour jeter un nouveau coup d’oeil mais toujours rien. Cette situation était réellement en train de le rendre fou... Peut-être était-ce lui qui avait vraiment un problème finalement. Sa langue se claqua contre son palet tandis qu’il pencha doucement sa tête sur le côté avant de secouer nerveusement ses cheveux, confus.

Hors, alors qu’il était sérieusement en train de songer que c’était lui qui devenait paranoïaque, il se retourna vivement à l’entente d’un bruit sourd derrière lui. A présent, plus aucun doute, il y avait bien quelqu’un qui le suivait...

- Je sais que vous êtes là ! S’exclama alors le compositeur, Qui que vous soyez, sortez de là et montrez vous !

Qu’on cesse d’agir comme un lâche et qu’on lui fasse front ! Jusqu’ici Daichi n’avait pas le souvenir d’avoir déjà mangé quelqu’un. Encore heureux tient.  


Made by Neon Demon


In your heart, in your mind
I know now, just quite how my life and love might still go on. If I could, then I would, I'll go wherever you will go. Way up high or down low. I'll go wherever you will go© ΣXODUS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
talentSC member
talent
SC member


curriculum vitae : Née à Kyoto le 28 janvier 1993 ❀ Jolie fleur de 23 hivers ❀ membre des SC ❀ Sa couleur est le orange ❀ Elle a un QI supérieur à la moyenne et qui lui a permis de passer deux classes



réseaux sociaux : PrésentationLiensSMSTwitterInstagram
Suivis RPs : DaichiEventShota


MessageSujet: Re: Do you spy on me ? • | Ft. Hana   Ven 29 Juil - 15:18


Do you spy on me ?
Daichi & Hana
Lunettes de soleil, une casquette un peu à la Sherlock, une veste légère mais longue, voilà comment était habillée Hana aujourd'hui pour entreprendre son stalkage habituel car, oui, elle ne faisait rien d'autre que stalker en fait et, ceux, même si elle se persuadait du contraire. En effet, depuis quelques temps déjà, et dès que son emploi du temps le permettait, la demoiselle suivait une personne qu'elle avait déjà croisé à l'agence et qu'elle appréciait beaucoup. Tôda Shintarô s'appelait-il, il intriguait énormément mais elle n'osait pas lui demander en face alors elle le suivait de manière qu'elle pensait discrète… Oui, elle pensait être discrète et ne voyait pas les quelques personnes qui la remarquaient en la regardant bizarrement. Elle ne pensait plus au fait qu'elle était maladroite puisque, quand elle le suivait, elle se sentait presque puissante.

Cependant, entre ce que pensait l'idole et la réalité il n'y avait pas un pas mais un gouffre. En effet, si elle arrivait toujours à ne pas se faire voir c'était parce qu'elle se cachait toujours là où elle pouvait mais, visiblement, le mur derrière lequel elle voulait se cachait avait décidé de la trahir puisqu'elle percuta une poubelle dissimulée par l'ombre du mur… Et il n'y avait aucun chat à l'horizon. Et mince !
Sachant que Shintarô l'avait probablement entendu, Hana se figea comme un "i" tout en retenant sa respiration. Avec un peu de chance, il n'allait pas faire attention et continuer sa route.

Ou pas.

En entendant les paroles du jeune homme, la demoiselle déglutit hésitant quand même à y aller. Elle se dit que si personne ne sortait de la ruelle il allait venir voir et y avait aucun chat qu'elle pouvait faire sortir et, ainsi, le faire passer pour coupable, elle enleva sa casquette puis ses lunettes avant de sortir. Elle avait la tête basse alors qu'une expression triste était sur son visage, elle était tellement triste de ne pas avoir pu résoudre le mystère toute seule. C'est pour cela que, penaude elle s'avança vers Shintarô, la tête toujours baissée, ses cheveux cachant une partie de son visage.

« Je… Je suis désolée de vous avoir suivi Tôda-san, dit-elle en s'inclinant poliment avant de se relever tout en gardant la tête baissée. »

Dans sa voix, on pouvait sentir le fait qu'elle s'en voulait de ne pas avoir été discrète mais, surtout, pour l'avoir suivi. On pouvait aussi sentir de la déception car, pour le coup, elle s'était vraiment déçue. Cependant, il y avait un point positif dans toute cette histoire puiqu'elle savait qu'à la fin de sa carrière d'idole, elle ne pourrait pas tenter de devenir détective privé. Au moins, grâce à ça, elle avait au moins découvert quelque chose mais ça n'allait pas la consoler.

Emi Burton



Work

Parce qu'il y a toujours à apprendre
Parce que je veux votre bonheur ♥
© acidbrain

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
citizen
citizen


curriculum vitae :

Daichi est né à Kyoto mais il a vécu plus de vingt ans dans la petite ville d'Himi. Il a 27 ans et est contraint de changer de métier souvent. Il est auteur-compositeur mais ne travaille pas pour une agence en particulier et sinon à l'heure actuelle, il travaille dans une école en tant que bibliothécaire.



Anecdotes :

Il a un frère jumeau • A cause de son passé, il est souvent obligé de mentir sur son identité, tout comme il se retrouve à changer de nombreuses fois de travail • Il a passé 2 ans et demi en prison, accusé à tort, pendant cette période et encore un peu après, personne n'entendit le son de sa voix. Il ne parlait pas. • Il est auteur compositeur néanmoins il utilise un pseudonyme plutôt que son prénom : Ses initiales "D.H" • Il n'aime pas se déshabiller devant les gens à cause des multiples cicatrices présentes sur son torse • Le danger le fascine, il est exactement ce genre de type qui n'hésitera pas à prendre le risque de marcher sur les railles d'un train ou de se pencher au-dessus du vide sans être attaché • La musique le détend mais il préfère en règle général les chansons calmes et sans paroles. Ironique pour un compositeur. • Il joue d'ailleurs très bien du violon et de la guitare, Daichi a un attrait particulier pour les instruments à corde• Il ne supporte pas le monde, encore moins les lieux bondés et les endroits clos, ça l'oppresse à cause de ce que cela lui rappelle • Il est plutôt distant avec les gens en règle général, que ce soit des inconnus ou des anciennes connaissances. Tout comme il est loin d'être une personne tactile • Cependant Daichi est un jeune homme généreux, avec le coeur sur la main. C'est aussi une personne calme qui ne s'emporte que rarement mais qui peut faire mal lorsqu'il le fait.



Liens : Takumi est donc son frère jumeau • Kei est son meilleur ami d'enfance et assurément plus encore ~ • Théa était sa voisine à une époque, il lui a écrit une chanson qui lui servit pour ses auditions • Hiroki, Cho Hee et T.J le confondent avec son frère •


réseaux sociaux : La fichetteLes liens


Suivis RPs : Kei ♥ Brother ♥Tetsu ♥T.JHanaYukariCho HeeHirokiTomoya




MessageSujet: Re: Do you spy on me ? • | Ft. Hana   Sam 30 Juil - 17:36

Do you spy on me ?
Hana& Daichi

Daichi ne comprenait pas ce qu’on avait après lui en ce moment et il avait beau essayé de deviner qui était la personne qui le suivait, il l’ignorait. Il n’avait aucune hypothèse de qui cela pouvait être car tout d’abord il n’avait rien de célèbre et il n’avait pas le souvenir d’avoir fait quelque chose de mal non plus au point que quelqu’un lui en veuille. Probablement la raison pour laquelle, le jeune homme avait cru en premier lieu qu’il faisait preuve de paranoïa mais ce bruit sourd, plus le fait qu’il n’y avait aucun chat l’horizon, lui avait montré qu’il n’était pas fou. Heureusement... Néanmoins, les sourcils froncés, le compositeur s’interrogeait sur l’identité de cet inconnu sans obtenir de réponse pour autant. Bêtement il s’était dit que c’était peut-être son meilleur ami qui essayait de l’espionner, de voir s’il lui avait réellement révélé la vérité ou non sauf que ce n’était sûrement pas le style de Kei de faire ce genre de choses. Surtout que Daichi était celui qui n’avait pas renoué contact, qui l’avait coupé tout d’abord bien que ceci avait été plus ou moins contre sa volonté... Si les rôles étaient inversés, il en voudrait sûrement à son camarade de ne pas avoir cherché à préserver leur amitié, de l’avoir abandonné et de n’avoir tenu aucune de ses promesses. Il aurait dû être le premier à l’accueillir à son retour au Japon, venir le chercher avec une immense pancarte qu’il aurait agité comme un idiot à l’aéroport. Sauf qu’il n’avait pas pu et que de toute manière, il ignorait que son ami avait eu l’intention de revenir.

Hors, sans être capable d’expliquer pourquoi, le garçon savait que ce « stalker » n’était pas Kei. Il l’aurait senti et l’aurait remarqué depuis longtemps car il le connaissait et que même si ça faisait des années qu’ils ne s’étaient pas vu réellement, il y avait des choses, des détails qu’on n’oubliait pas. Puis, une partie de lui espérait que cela ne soit pas son camarade... Depuis qu’il l’avait recroisé, Daichi avait l’impression d’être plus tourmenté, plus stressé qu’il ne l’était à la normale et ça ne lui convenait pas. Plus jamais il ne souhaitait avoir à repenser à ce passé... Ca le traumatisait sûrement plus qu’il n’osait l’avouer.

Au bout du compte il n’avait pu s’y résigner que se retournant, il cherchait à savoir qui était cette personne qui l’espionnait depuis plusieurs jours déjà. Des tas d’hypothèses tournoyaient dans sa tête cependant il s’était attendu à tout sauf celle-là... Si bien que le compositeur mima une expression des plus penaudes alors qu’il reconnaissait la demoiselle face à lui. Ils s’étaient rencontrés strictement par hasard à l’agence de la Rainbow, de là, ils avaient commencé à discuter pendant un certain temps. Mais Daichi ne serait pas Daichi s’il ne tentait pas de placer des barrières entre lui et les gens... Il refusait toute proposition, même la plus infime soit-elle telle que boire un verre par exemple. Il n’était pas méchant, pas associable non plus juste qu’il ne cherchait pas à se lier. Peut-être était-ce son attitude qui avait intrigué la jeune femme... Quelque part, ça lui donnait un aspect mignon.

- Vous ? Demanda-t-il alors, véritablement surpris.

Sa question n’attendait pas réellement de réponse, c’était plus par étonnement que parce qu’il espérait obtenir quoi que ce soit de sa vis-à-vis.

- Je... Est-ce qu’il y a un problème ? Si j’ai été déplacé la dernière fois, je m’en excuse.

Sur ses dires, le jeune homme s’inclina par automatisme pensant naturellement que si elle le suivait, c’était de sa faute. C’était parce qu’il lui avait causé préjudice. La simple idée que cela soit parce que Hana était intriguée par sa personnalité ne lui traversa même pas l’esprit. Elle serait bien la première après tout.



Made by Neon Demon


In your heart, in your mind
I know now, just quite how my life and love might still go on. If I could, then I would, I'll go wherever you will go. Way up high or down low. I'll go wherever you will go© ΣXODUS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
talentSC member
talent
SC member


curriculum vitae : Née à Kyoto le 28 janvier 1993 ❀ Jolie fleur de 23 hivers ❀ membre des SC ❀ Sa couleur est le orange ❀ Elle a un QI supérieur à la moyenne et qui lui a permis de passer deux classes



réseaux sociaux : PrésentationLiensSMSTwitterInstagram
Suivis RPs : DaichiEventShota


MessageSujet: Re: Do you spy on me ? • | Ft. Hana   Mer 17 Aoû - 21:53


Do you spy on me ?
Daichi & Hana
La discrétion et Hana ça devait faire plus que deux vu comment Shintarô avait réussi à deviner sa présence grâce à une poubelle qui traînait dans le coin. Celle-là, elle ne l’avait tellement pas vu venir, elle était tellement déçue car, au final, c’était des semaines d’espionnages qui tombaient à l’eau. C’était triste. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle était sortie de la ruelle, la tête basse, désespérée par elle-même et légèrement triste aussi puisque, maintenant elle ne pourra plus espionner le jeune homme alors qu’elle était sure d’être sur la bonne voie… Enfin, peut-être, certainement se trompait-elle mais cela elle ne le saura probablement jamais.
La tête basse, la demoiselle acquiesça à la question du jeune homme et, ce même si elle comprit qu’il avait plus dit cela par surprise. Au moins, il sera certain de son identité, et qu’elle fut conforter dans l’idée que devenir détective privé n’était pas pour elle.

Alors qu’elle se maudissait intérieurement, l’idole sursauta avant de relever son visage pour regarder Shintarô. Ce qui lui avait dit l’avait tellement surprise qu’elle avait légèrement ouvert la bouche, le regardant avec des grands yeux. Pour le coup ses préoccupations à propos de sa non discrétion avaient complètement disparu.
Après un temps comme il fallait qu’elle remette ses idées en place, Hana secoua négativement la tête avant de s’expliquer. Juste, elle n’avait prévu aucune explication et, de ce fait, elle était un peu désarmée.

« Non, non pas du tout ! Vous n’avez rien fait de déplacé, je vous assure ! S’empressa-t-elle de dire pour affirmer son secouement négatif. »

Avant de s’expliquer, la demoiselle désirait simplement mettre les choses au clair avec Shintarô puis après elle aller essayer de lui donner des explications. Rien qu’à cette idée, elle s’empourpra tout en s’avançant vers son interlocuteur. C’était bien plus pratique pour parler !
Se mordant la lèvre inférieure à cause de la gêne d’avoir été prise sur le fait qu’elle espionnait quelqu’un mais aussi parce que la situation la stressait, l’idole avait l’impression que son cerveau surchauffait. Elle finit par enlever sa casquette puis passa une main dans ses cheveux avant de rebaisser la tête.

« Votre attitude m’a plutôt intriguée sauf que je n’osais pas vous poser des questions alors je vous ais suivi pour avoir des réponses par moi-même. C’est vraiment stupide de ma part, je m’en rends compte et je suis sincèrement désolée. »

Pour appuyer ses dires, Hana s’inclina pendant plusieurs secondes avant de se relever et de regarder le jeune homme, puis détourna le regard mal à l’aise. Elle ne savait vraiment plus où se mettre, elle voulait se cacher dans un trou de souris mais ça c’était fuir et la demoiselle voulait assumer. Non seulement parce qu’elle savait que ce genre d’affaire pouvait porter préjudice au groupe mais aussi parce que, même si elle ne le connaissait pas beaucoup, elle l’appréciait.

Elle ne voulait pas être en froid avec lui, elle ne supporterait pas qu’il lui en veuille.

« Je vous promets de ne plus recommencer et si je peux faire quoique ce soit pour me faire pardonner, n’hésitez pas ! S’exclama-t-elle sérieuse en regardant à nouveau le jeune homme, en souriant cette fois. »

La nippone lui devait bien cela, puis était sincère en lui promettant de ne plus recommencer car, elle avait bien compris la leçon… Enfin, sauf si c’était dans un drama ou un film, c’est-à-dire que c’était de l’espionnage fictif !

Une chose était sure, Hana avait retrouvé son sourire ainsi que l’entrain qui la caractérisait tant. Elle ne pouvait pas s’en empêcher, c’était plus fort qu’elle.

Emi Burton



Work

Parce qu'il y a toujours à apprendre
Parce que je veux votre bonheur ♥
© acidbrain

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
citizen
citizen


curriculum vitae :

Daichi est né à Kyoto mais il a vécu plus de vingt ans dans la petite ville d'Himi. Il a 27 ans et est contraint de changer de métier souvent. Il est auteur-compositeur mais ne travaille pas pour une agence en particulier et sinon à l'heure actuelle, il travaille dans une école en tant que bibliothécaire.



Anecdotes :

Il a un frère jumeau • A cause de son passé, il est souvent obligé de mentir sur son identité, tout comme il se retrouve à changer de nombreuses fois de travail • Il a passé 2 ans et demi en prison, accusé à tort, pendant cette période et encore un peu après, personne n'entendit le son de sa voix. Il ne parlait pas. • Il est auteur compositeur néanmoins il utilise un pseudonyme plutôt que son prénom : Ses initiales "D.H" • Il n'aime pas se déshabiller devant les gens à cause des multiples cicatrices présentes sur son torse • Le danger le fascine, il est exactement ce genre de type qui n'hésitera pas à prendre le risque de marcher sur les railles d'un train ou de se pencher au-dessus du vide sans être attaché • La musique le détend mais il préfère en règle général les chansons calmes et sans paroles. Ironique pour un compositeur. • Il joue d'ailleurs très bien du violon et de la guitare, Daichi a un attrait particulier pour les instruments à corde• Il ne supporte pas le monde, encore moins les lieux bondés et les endroits clos, ça l'oppresse à cause de ce que cela lui rappelle • Il est plutôt distant avec les gens en règle général, que ce soit des inconnus ou des anciennes connaissances. Tout comme il est loin d'être une personne tactile • Cependant Daichi est un jeune homme généreux, avec le coeur sur la main. C'est aussi une personne calme qui ne s'emporte que rarement mais qui peut faire mal lorsqu'il le fait.



Liens : Takumi est donc son frère jumeau • Kei est son meilleur ami d'enfance et assurément plus encore ~ • Théa était sa voisine à une époque, il lui a écrit une chanson qui lui servit pour ses auditions • Hiroki, Cho Hee et T.J le confondent avec son frère •


réseaux sociaux : La fichetteLes liens


Suivis RPs : Kei ♥ Brother ♥Tetsu ♥T.JHanaYukariCho HeeHirokiTomoya




MessageSujet: Re: Do you spy on me ? • | Ft. Hana   Lun 29 Aoû - 15:32

Do you spy on me ?
Hana& Daichi

Parce qu’il n’était pas capable de se voir comme quelqu’un de bien, Daichi songeait forcément que si cette demoiselle le suivait, c’était parce qu’il avait fait quelque chose de déplacé. Il ne pouvait pas penser autrement, pas même imaginer une seule seconde qu’il avait intrigué cette dernière puisqu’il ne se voyait pas non plus comme une personne intéressante. Il ne méritait pas à ce qu’on s’attarde pour lui, à ce qu’on s’interroge sur qui il était puis si on le découvrait, on serait déçu de toute manière. On y trouverait un homme fade, sans conviction mais par dessus tout, un homme brisé. Puisqu’au bout du compte, n’était-ce pas ce qu’il était ? S’il agissait de cette façon avec les gens, qu’il se coupait du monde, c’était parce qu’il n’était plus en mesure de croire en autrui, qu’il n’avait pas envie de souffrir plus que ce qu’il n’avait déjà souffert et parce qu’il ne souhaitait pas qu’on découvre ce trou énorme perché dans le fond de son coeur. Il était bien dans sa solitude, il voulait y rester parce qu’au moins là-bas, ce n’était pas très douloureux. Ou plutôt, le garçon ne s’en rendait pas compte cependant sûrement qu’avoir des personnes de confiance autour de lui ne lui ferait pas de mal. Cela faisait des années qu’il s’était niché dans sa bulle, qu’il se contentait de subir son existence sans essayer de sortir la tête de l’eau. En réalité, il s’était noyé depuis longtemps et continuait de plonger un peu plus chaque jour... La solitude n’était bien pour personne mais lui était certainement trop détruire pour s’apercevoir que ce qu’il avait le plus besoin était qu’on lui prenne la main et qu’on le tire à la surface. Il avait perdu foi en tout et il n’avait pas la grande impression d’avancer. Au contraire, il stagnait, reculait parfois cependant ça n’allait jamais plus loin. Il ne ressentait pas plus que ça l’envie de sourire et tous ces gens heureux près de lui, lui semblaient étincelants à briller d’une telle façon parce que lui ne se souvenait plus ce que c’était d’être heureux, ce que c’était de sourire avec sincérité et de sentir son coeur palpitait pour un oui ou pour un non. Son âme avait du se perdre en prison il y a des années et lui ignorait comment la récupérer.

Surpris par la rétorque de sa vis-à-vis, le jeune homme détourna instinctivement ses prunelles en sa direction, ne comprenant alors pas pourquoi Hana le suivait s’il n’avait rien fait de mal. Son expression se changea en un air plus penaud, son incompréhension se reflétant littéralement sur sa figure avant qu’il n’incline son visage sur le côté et se gratte légèrement l’arrière de sa tête. Puis les révélations parvinrent enfin et son étonnement ne se fit que plus grand tandis que le compositeur agitait ses mains devant lui, déclarant que ce n’était pas grave, qu’elle pouvait se relever et qu’il ne lui en tenait pas rigueur. Après tout, il avait conscience de la personne distante qu’il était toutefois jamais il n’aurait imaginé que cela puisse intrigué une demoiselle à ce point. Si ça l’inquiétait un peu, ça le mettait aussi terriblement mal à l’aise.

- Ne vous inquiétez pas, ce n’est pas grave, La rassura-t-il de plus bel, un brin embarrassé cependant, Vous n’avez pas besoin de vous faire pardonner, vous n’avez rien fait de mal.

Du moins elle ne l’avait pas agressé et il n’était pas certain de vouloir quoi que ce soit de sa part. Parce que cela signifierait l’inviter un tant soit peu dans son existence et c’était une mauvaise idée...

- Je ne pensais pas que ma personne vous intriguerait autant. Vous savez, il n’y a rien d’intéressant, je ne suis qu’un garçon banal. Pas plus, pas moins.

Il sourit sur ses dires avant de s’incliner et de s’excuser pour cela. Hors, c’était plus fort que lui parce qu’à ses yeux la jeune femme perdait son temps avec quelqu’un comme lui.




Made by Neon Demon


In your heart, in your mind
I know now, just quite how my life and love might still go on. If I could, then I would, I'll go wherever you will go. Way up high or down low. I'll go wherever you will go© ΣXODUS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
talentSC member
talent
SC member


curriculum vitae : Née à Kyoto le 28 janvier 1993 ❀ Jolie fleur de 23 hivers ❀ membre des SC ❀ Sa couleur est le orange ❀ Elle a un QI supérieur à la moyenne et qui lui a permis de passer deux classes



réseaux sociaux : PrésentationLiensSMSTwitterInstagram
Suivis RPs : DaichiEventShota


MessageSujet: Re: Do you spy on me ? • | Ft. Hana   Jeu 8 Sep - 17:50


Do you spy on me ?
Daichi & Hana
Si tout le monde appelait Hana la maman des Seven Color c’était parce qu’elle s’inquiétait facilement pour les autres, était attentive aussi et appréciait naturellement certaines personnes qu’elle les connaisse ou non. C’était un trait de caractère qu’on ne pouvait pas lui retirer pour le moment et, certainement, que personne ne voulait lui enlever. De ce fait, elle restait d’une nature assez curieuse mais n’osant pas toujours poser les questions il lui arriver d’emprunter des chemins détournés dans les conversations mais, là, avec Shintarô elle n’avait pas eu le courage et l’avait donc suivi. C’était la première fois qu’elle espionnait quelqu’un et vu comment elle se débrouillait c’était certainement la dernière fois.
En effet, assez rapidement, le jeune homme avait remarqué sa présence et, pour cela, on pouvait remercier les poubelles qui trainaient là où il ne fallait pas. Oui, parce que ce n’était pas la faute de la demoiselle et de son inattention mais bien la faute de ces poubelles qui l’avaient trahies. Les méchantes. Les traitresses.

Le fait de ne pas avoir pu mener sa mission à bien la peinait énormément et surtout, elle était mal à l’aise à l’idée de s’expliquer. C’était vraiment la première et la dernière fois qu’elle espionnait quelqu’un ! Impossible autrement.
Confuse et véritablement désolée, la jeune femme n’arrêtait pas de s’excuser auprès du compositeur. Même s’il ne voulait pas, elle tenait à s’excuser, elle ne savait pas encore comment mais elle était sure de trouver ! Peut-être en lui cuisinant quelque chose ? C’était une idée, une très bonne idée même et, avec un peu de chance cela ferait plaisait à Shintarô ! Il fallait juste qu’elle trouve ce qu’elle pouvait faire et le bon moment pour lui donner. Ce dernier point, c’était le plus difficile à trouver pour elle car, niveau cuisine, elle était rarement à court d’idée.

En promettant au jeune homme de plus le suivre comme elle avait pu le faire, Hana l’avait regardé avec un doux sourire. Sourire qui, à la remarque du garçon s’estompa rapidement alors qu’elle affichait une mine un peu plus contrariée. Il n’était pas sérieux, si ?

« C’est peut-être naïf comme façon de penser mais je trouve qu’en chacun il y a quelque chose d’intéressant, répondit-elle avec, à nouveau, un doux sourire. Et, vous allez certainement me trouver bizarre mais je trouve que vous avez une aura intrigante mais je n’osais pas vous poser de question alors j’ai essayé de trouver des réponses toute seule… En vous suivant… Ce qui est une façon de faire très maladroite, haha, continua-t-elle un peu plus gênée, en se grattant l’arrière de la tête. »

Pour avoir été maladroite et indiscrète ça, elle l’avait été et bien mais, au moins, Hana le reconnaissait ce qui était déjà un bon début. En effet, très peu de personne avouait leur tord ce qui était un comble aux yeux de la demoiselle qui n’avait pas autant de fierté ou d’absence de scrupule de certains.

« Je vous remercie de bien vouloir pardonner mon indiscrétion et ma maladresse. Si, à l’avenir, quelque chose m’intrigue j’essaierais de venir demander plutôt que d’espionner surtout que bon…. Je suis vraiment pas douée à cela, n’est-ce pas ? Demanda-t-elle assez amusée pour plaisanter de la situation plutôt que d’en pleurer. »

Puis, entre nous, il valait mieux que la demoiselle aille directement poser les questions aux personnes concernées plutôt que de jouer les Sherlock parce que vu son imagination elle pouvait partir loin. Certaines personnes trouveraient ça mignon, d’autres trouveraient cela désespérant mais que voulez-vous, Hana c’est Hana et personne d’autre, faut faire avec.

« Oh et j’espère ne pas vous avoir dérangé si vous vous rendez quelque part ou à un rendez-vous ! »

Il arrivait à l’idole d’avoir des éclairs de lucidité et si elle avait du temps à perdre ce n’était peut-être pas le cas du compositeur. Elle venant de prendre conscience de cela et si, effectivement, elle l’avait retardé, elle s’en voudrait énormément !

Emi Burton



Work

Parce qu'il y a toujours à apprendre
Parce que je veux votre bonheur ♥
© acidbrain

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
citizen
citizen


curriculum vitae :

Daichi est né à Kyoto mais il a vécu plus de vingt ans dans la petite ville d'Himi. Il a 27 ans et est contraint de changer de métier souvent. Il est auteur-compositeur mais ne travaille pas pour une agence en particulier et sinon à l'heure actuelle, il travaille dans une école en tant que bibliothécaire.



Anecdotes :

Il a un frère jumeau • A cause de son passé, il est souvent obligé de mentir sur son identité, tout comme il se retrouve à changer de nombreuses fois de travail • Il a passé 2 ans et demi en prison, accusé à tort, pendant cette période et encore un peu après, personne n'entendit le son de sa voix. Il ne parlait pas. • Il est auteur compositeur néanmoins il utilise un pseudonyme plutôt que son prénom : Ses initiales "D.H" • Il n'aime pas se déshabiller devant les gens à cause des multiples cicatrices présentes sur son torse • Le danger le fascine, il est exactement ce genre de type qui n'hésitera pas à prendre le risque de marcher sur les railles d'un train ou de se pencher au-dessus du vide sans être attaché • La musique le détend mais il préfère en règle général les chansons calmes et sans paroles. Ironique pour un compositeur. • Il joue d'ailleurs très bien du violon et de la guitare, Daichi a un attrait particulier pour les instruments à corde• Il ne supporte pas le monde, encore moins les lieux bondés et les endroits clos, ça l'oppresse à cause de ce que cela lui rappelle • Il est plutôt distant avec les gens en règle général, que ce soit des inconnus ou des anciennes connaissances. Tout comme il est loin d'être une personne tactile • Cependant Daichi est un jeune homme généreux, avec le coeur sur la main. C'est aussi une personne calme qui ne s'emporte que rarement mais qui peut faire mal lorsqu'il le fait.



Liens : Takumi est donc son frère jumeau • Kei est son meilleur ami d'enfance et assurément plus encore ~ • Théa était sa voisine à une époque, il lui a écrit une chanson qui lui servit pour ses auditions • Hiroki, Cho Hee et T.J le confondent avec son frère •


réseaux sociaux : La fichetteLes liens


Suivis RPs : Kei ♥ Brother ♥Tetsu ♥T.JHanaYukariCho HeeHirokiTomoya




MessageSujet: Re: Do you spy on me ? • | Ft. Hana   Ven 9 Sep - 0:03

Do you spy on me ?
Hana& Daichi

Daichi n’était pas du genre philosophe. Il avait déjà énormément à songer avec sa propre personne qu’il n’avait pas le temps de s’interroger sur le monde, sur comment était untel ou untel... Lui, il les fuyait en règle général donc il n’allait pas se poser des question sur eux ni se demander si telle personne était intéressante ou pas. Fut un temps où probablement qu’il l’aurait fait, où il aurait abordé un inconnu dans la rue pour discuter, pour lui demander ce qu’il avait puisque ce dernier lui semblait triste puis il aurait tenté de le réconforter. Daichi, toujours prêt à sauver le monde... On se moquait souvent de lui à l’époque parce qu’il avait cette fâcheuse manie de se soucier de tous ceux qui l’entouraient, même ceux qu’il ne connaissait pas et ne s’inquiétait de sa personne qu’à la fin. Un trait de sa personnalité qui n’avait pas changé, certainement que s’il voyait quelqu’un en difficulté ou en danger, il serait le premier à intervenir à sa manière toutefois il n’en était plus au point d’aborder une personne triste pour lui redonner le sourire. Certainement parce qu’en réalité, il n’était plus en mesure de les différencier, qu’ils étaient tous beaucoup plus lumineux que lui et qu’il avait plongé dans l’obscurité depuis trop longtemps déjà pour les aider à retrouver la lumière. S’il n’y arrivait déjà pas pour lui-même, comment le pouvait-il pour les autres ? Tout ça pour dire que le compositeur ne se voyait pas comme quelqu’un d’intéressant puis en toute honnêteté, il n’avait pas envie qu’on s’intéresse à lui non plus. Il n’avait pas envie qu’on s’immisce dans sa vie privée, qu’on cherche à le connaître et qu’on farfouille dans son passé pour le rejeter ensuite parce qu’on s’apercevait au bout du compte qu’il ne valait pas grand chose, qu’il était pitoyable et qu’en plus, il était peut-être un meurtrier. C’était tellement plus facile de croire tous les articles qui circulaient sur le net que de le croire lui, que de lui accorder une seconde chance... Surtout qu’à ses yeux, il n’avait pas mérité tous ses malheurs... S’il était un peu turbulent à l’école, Daichi n’était pas méchant et ne souhaitait que le bonheur pour tous. Il n’avait même pas tué Haruka mais c’était lui qu’on avait accusé, c’était à lui qu’on avait détruit sa vie et qu’on la détruisait encore aujourd’hui en lui plaquant son passé en pleine face, à chaque fois.

En silence, ses pupilles fixaient sa vis-à-vis, sans réellement saisir ce qu’elle lui racontait. « Une aura intrigante » ? Qu’est-ce que la jeune femme souhaitait dire par là ? Lui ne voyait pas en quoi il était intrigant. Peut-être parce qu’il ne parlait pas beaucoup, qu’il créait automatiquement une distance entre les gens et lui, ce qui le rendait mystérieux d’une certaine façon... Hors, Hana était la première à le lui faire remarquer. Ce qui l’étonnait.

« Ce n’est pas grave » Lui avait rétorqué l’ex détenu de plus bel, ne sachant pas vraiment quoi lui répondre d’autres.

C’était vrai après tout, qu’était-il censé lui répliqué ? Il ne souhaitait pas plus que ça lancer un débat sur le sujet s’il était intéressant ou non donc... Puis, il n’était pas un grand parleur non plus de toute façon. Toutefois, il n’avait pu s’empêcher de sourire discrètement à la suite des paroles de la demoiselle, confirmant d’un hochement de tête qu’en effet, elle n’avait pas l’air doué. Ce qui, on était d’accord, en tant que bon gentleman, il aurait pu s’abstenir...

« Après tout, ne s’improvise pas détective qui le veut. »

Bien qu’en somme, lui n’en savait pas grand chose non plus seulement il s’était rendu compte qu’on le suivait depuis quelques déjà même s’il avait cru jusque là qu’il s’agissait là que le fruit de son imagination. Puisqu’il paniquait toujours si facilement qu’une telle situation n’aurait pas été étonnante. Pour une fois, il était bien content de constater qu’il n’était pas si fou que ça... Et heureusement.

Sans savoir réellement pourquoi, une expression plus intimidé se dessina sur sa figure alors que sa vis-à-vis le questionnait sur un potentiel rendez-vous. Il n’en avait pas mais ça avait le don de le mettre mal à l’aise. Hasegawa Daichi, pure et innocent jusqu’au bout. Sa main passa nerveusement dans sa chevelure châtaine tandis qu’il détournait discrètement son regard ailleurs, gêné. Pourquoi est-ce que la jeune femme pensait ça ? Et pourquoi est-ce qu’il s’embarrassait pour un rien celui-là aussi ? Sûrement parce qu’il n’était pas un expert des relations sociales et qu’il n’avait pas eu de relations amoureuses depuis ses vingt ans. Il n’avait pas eu de relation tout court depuis des années d’ailleurs.

- Je... Non, pas du tout. Je n’ai pas de rendez-vous ! Est-ce que j’ai l’air d’aller à un rendez-vous ? Enfin, ce n’est pas trop mon truc donc non, je n’ai pas de rendez vous.

Notons que cet imbécile avait tout de même employé le mot « rendez vous » trois fois et au vue de son intonation, son embarras se ressentait à des kilomètres. Si bien qu’il soupira discrètement avant de se frotter le nez avec sa main et d’égarer quelques instants ses prunelles ailleurs autour de lui.

- Je me baladais juste... Ne vous en faîtes pas.

Enfin, pourquoi il se justifiait d’ailleurs ? Ce n’était pas comme si c’était nécessaire.

Made by Neon Demon


In your heart, in your mind
I know now, just quite how my life and love might still go on. If I could, then I would, I'll go wherever you will go. Way up high or down low. I'll go wherever you will go© ΣXODUS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
talentSC member
talent
SC member


curriculum vitae : Née à Kyoto le 28 janvier 1993 ❀ Jolie fleur de 23 hivers ❀ membre des SC ❀ Sa couleur est le orange ❀ Elle a un QI supérieur à la moyenne et qui lui a permis de passer deux classes



réseaux sociaux : PrésentationLiensSMSTwitterInstagram
Suivis RPs : DaichiEventShota


MessageSujet: Re: Do you spy on me ? • | Ft. Hana   Mer 14 Déc - 12:24


Do you spy on me ?
Daichi & Hana
La vision du monde de Hana restait quand même assez naïve ce qui pouvait parfois lui jouer de sacrés tours, comme là. Comment avait-elle pu penser un seul instant pouvoir s’improviser détective et suivre quelqu’un aussi facilement sans penser être découverte ? Elle vivait parfois un peu trop loin de la réalité, surtout dans ce genre de situation. Il fallait vraiment qu’elle remette les pieds sur terne de temps en temps… Ça ne lui ferait pas de mal. En attendant cela, elle pouvait simplement s’excuser en espérant qu’il veuille bien lui pardonner parce que ça ne partait pas d’une mauvaise intention. Bien au contraire.
Quand il lui signala que ce n’était pas grave, ce fut comme un soulagement pour elle mais ce n’était pas pour autant qu’elle allait arrêter de s’en vouloir. Elle n’avait pas très bien agi, surtout en faisant cela pour elle-même. C’était vraiment une piètre détective, Shintarô semblait d’ailleurs d’accord avec elle sur ce point ce qui la fit sourire de façon amusée. Elle allait certainement sortir quelque chose et il fallait se méfier, ce n’était jamais très rassurant ce genre de sourire chez elle.

« Ah ça, vous l’avez bien dit ! Maintenant que vous le dites, d’ailleurs je pense que la prochaine fois, soit je demanderais à un détective de me coacher soit je le paierais pour ça, ajouta-t-elle pour plaisanter. »

Plaisanter, plaisanter… Cela restait quand même à voir vu qu’elle trouvait qu’engager quelqu’un serait une bonne idée. Enfin, bien entendu, elle irait voir le professionnel avant de se dégonfler en se disant que ce n’était pas bien d’épier ainsi la vie des gens, qu’elle n’aimait pas qu’on fasse cela sur elle alors elle ne devait pas le faire sur les autres. Donc, oui, il n’avait rien à craindre, elle ne faisait que plaisanter.
Cependant, là où elle ne plaisantait pas c’est si elle le mettait en retard pour un rendez-vous et en voyant son air gêné, elle fronça légèrement les sourcils sans comprendre. Sa question n’avait rien de bizarre, il pouvait rejoindre un ami, voir un employeur ou sa famille aussi alors pourquoi ça le gênait autant ? Non, il n’y avait aucune raison pour qu’il soit gêné pour l’idole car dans sa phrase il n’y avait rien de gênant… A moins qu’elle ne se rende pas compte du sens second de sa question. Elle était trop pure pour cela certainement. Lentement, elle hocha la tête, rassurée de ne pas l’avoir mis en retard.

« D’accord… Je suis rassurée, je n’aurais pas voulu vous mettre en retard. Je m’en serais affreusement voulu. »

Hana se grata ensuite l’arrière de la tête avec un petit mouvement de tête sur la droite dû à l’interrogation. Sa question avait été si étrange que ça ou il avait effectivement un rendez-vous mais n’osait pas le dire ? Dans sa tête, les questions n’arrêtaient pas mais elle n’arrivait pas à trouver de réponses alors elle n’arrivait pas à s’arrêter de réfléchir. Finalement, elle finit par mettre cela de côté pour reprendre une certaine contenance.

« Excusez-moi mais… Ma question était-elle si étrange que cela ? »

Autant être fixée sur cela pour qu’elle sache ce qu’elle avait pu dire. Cependant, avant qu’il n’ait le temps de répondre la jeune femme tint à s’expliquer sur la raison de cette question.

« J’avoue que votre réaction me laisse perplexe… Si j’ai dit quoique ce soit de déplacé, je m’en excuse sincèrement. »

Elle espérait réellement ne pas avoir eu une parole déplacée en posant sa question, elle se sentirait extrêmement mal si cela venait à se confirmer. Après tout, elle n’avait pas voulu être indiscrète ou se mêlait de ce qui ne la regardait pas… Bon d’accord, elle l’avait quand même suivi. En faisait cela, elle avait un peu mis le nez dans ses affaires mais sans avoir la volonté d’investir dans sa plus grande intimité. Cela, elle ne l’avait jamais voulu et ne le voudrait jamais comme elle n’aimerait pas qu’on le fasse pour elle alors elle ne le faisait pas aux autres… Sans intentions louables bien évidemment…

Emi Burton



Work

Parce qu'il y a toujours à apprendre
Parce que je veux votre bonheur ♥
© acidbrain

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Do you spy on me ? • | Ft. Hana   

Revenir en haut Aller en bas
 

Do you spy on me ? • | Ft. Hana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fruit de l'éclosion / Hana Hana No Mi
» Ano Hi Mita Hana no Namae o Bokutachi wa Mada Shiranai
» Hana Uchiha - Genin
» Hana la gardevoir...
» Gothicmade

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rainbow Entertainment :: Pendant le hiatus :: RPs-